Bagan

le royaume des pagodes

Jour 1 : dimancher 1 mai 2016

De Mandalay à Bagan

8.9 km

Pour rejoindre Bagan, nous prenons un bus depuis Mandalay. Nous avons effectué la réservation via notre hôtel l’avant-veille et voyageons avec la compagnie Pyi Taw Aye pour 9,000 kyats par personne. Le bus vient nous chercher directement devant notre hôtel, mais le départ prévu à 9h est retardé d’une demi-heure, le temps de récupérer l’ensemble des voyageurs. Le trajet dure environ cinq heures, prenant en compte les différents arrêts pour remplir le bus et la pause-déjeuner.

Le voyage en bus est une aventure à part entière : la carrosserie a déjà dû être rafistolée plus d’une fois, le chauffeur remet le niveau d’huile à jour au bord de la route et s’est distingué par une conduite plus que sportive. Faire un demi-tour en pleine route ? Pas de problème, le bus bloque l’ensemble de la circulation pour effectuer la manœuvre, mais c’est lui qui a klaxonné le plus fort.

Il a plu une bonne partie du trajet et lorsque nous arrivons à Bagan en début d’après-midi, nous découvrons qu’il y a fait ce temps toute la journée. Le bus nous dépose à la gare routière. De là, il faut emprunter un pick-up pour rejoindre l’hôtel : la marge de négociation est plutôt faible d’un point de vue tarifaire, car nous atterrissons avec la grande majorité des passagers du bus dans le même véhicule pour 5,000 kyats par personne.

A Bagan, nous avons réservé un boutique-hôtel du nom de « My Bagan Residence by Amata », 57 euros la nuit pour deux personnes et petit-déjeuner inclus. Nous sommes ici en vacances, nous nous sommes donc accordé un budget plus conséquent afin de pouvoir nous reposer dans un endroit calme avec piscine.

Notre hôtel est situé à l’entrée de New Bagan, plus dynamique qu’Old Bagan et concentrant la majorité des restaurants. Les routes y sont faites de béton et de sable et sont peu éclairées. Néanmoins, Benjamin trouve que la ville s’est fortement développée depuis sa première visite deux ans plus tôt !

Nous dînons dans le restaurant « Ma Mae Naing », situé en bord de rue. Il y est proposé différentes variétés de curry, une spécialité birmane. Il suffit de choisir une viande, porc, poulet ou bœuf, qui sera servie avec du riz, du potiron, des aubergines, une salade d’oignons, des pommes de terre et des tomates. Un réel délice !

Jour 2 : lundi 2 mai 2016

Pagodes, pagodes et pagodes

10.3 km

Avec Maria et Francisco, un couple de chilien rencontré à Mandalay, nous avons réservé via notre hôtel les services de Thin, chauffeur de taxi et guide, pour la journée. Pour 35 euros à quatre, Thin nous réserve un programme extraordinaire :

1. Pya Tha Da
Particularité : temple au toit plat
Après ascension, nous découvrons une vue époustouflante : des dizaines et des dizaines de pagodes à perte de vue émergent de la végétation. Nous sommes en début de matinée, le soleil chauffe petit à petit les briques du temple qui deviennent brûlantes.

2. Sulamani
Particularité : temple comprenant de nombreuses fresques et autres peintures murales
Même si la construction de cet édifice date du 12ème siècle, les peintures représentant dans leur grande majorité Bouddha sont beaucoup plus recentes [aux environs du 19ème] mais restent toutefois d’origine. Comme la plupart des temples et pagodes locales, la population autochtone s’applique à reconstruire ce que le temps et les séismes ont pu détruire : au plus grand désarroi de l’Unesco.

3. Dhammanyangyi
Particularité : plus grande pagode de Bagan en superficie
La légende raconte qu’à la nuit tombée, l’endroit est hanté par les fantômes des ouvriers en charge de la construction de la pagode. Le roi de l’époque les auraient fait tuer car il voulait que les briques rouges utilisées soient parfaitement superposées. S’il pouvait passer une aiguille entre deux briques, il faisait couper le bras de l’ouvrier.

4. Temple d’Ananda
Particularité : architecture moderne d’inspiration indienne
Ce temple sort du lot du fait de la couleur blanche de ses pierres et de la modernité de sa construction. Il aurait été bâti sur le modèle de temples indiens, selon la description faite par des moines en visite au 11ème siècle.

5. Tea Wood monastery et vue sur l’Irrawaddy
Comme son nom l’indique, il s’agit d’un monastère en bois qui n’est aujourd’hui plus habité par les moines. Il ressemble fortement au monastère en teck de l’île d’Ava. Benjamin a tout de même réussi à emporter avec lui un bout du monastère sous la forme d’une grosse écharde ! Quelques mètres plus loin, nous apercevons l’Irrawaddy dont le niveau de l’eau a fortement baissé en cette saison de très forte chaleur.

6. Entrée par le portail Nord-Est de Old Bagan
Nous rentrons dans Old Bagan via la porte de Tharaba encadrée par deux personnages [cf. la photo plus haut, juxtant le bus emprunté depuis Mandalay]. Les birmans s’y recueillent lorsqu’ils achètent un nouveau moyen de transport pour avoir de la chance. À quelques centaines de mètres de là, le temple Shwegugyi nous permet d’avoir une vue d’ensemble de Old Bagan.

7. Than Daw Kya Guphaya
Cette représentation impressionnante de Bouddha est construite avec des pierres provenant du Mont Popa. Ce n’est probablement pas le temple le plus connu, mais c’est l’un de ceux qui valent le détour du fait qu’aucun autochtone n’ait encore eu l’idée de le rénover selon les normes contemporaines. Ce qui, entre nous, n’est pas une mauvaise chose !

8. Thatbyinnyu
Particularité : le plus haut temple des environs
Cet immense temple est joli à voir de l’extérieur : il n’y aurait cependant, selon notre guide, pas grand-chose à y voir à l’intérieur.

9. Kyaung Temple
Particularité : peintures murales à observer dans la pénombre
Une habitante du temple nous fait faire la visite car celui-ci est plongé dans le noir. Elle éclaire les peintures murales de sa lampe torche et nous y découvrons un immense Bouddha rouge mais l’obscurité en cache deux autres. Une visiteuse nous conseille de faire attention car il y a des rats et des chauves-souris qui y trainent : à l’odeur de guano, nous nous en serions douté.

10. Shwesandaw
Particularité : un des meilleurs endroits pour admirer le coucher du soleil… mais aussi le plus touristique !
L’ascension est un peu raide néanmoins la vue y est spectaculaire. Les briques nous brûlent littéralement les pieds en plein soleil. Nous sourions sur les photos mais nous évitons de les refaire plusieurs fois !

11. Ravitaillement au « Be Kind to Animals The Moon »
En début d’après-midi, nous faisons une pause dans un restaurant végétarien mythique d’Old Bagan : « Be Kind to Animals The Moon ». Les milk-shakes y sont délicieux et le personnel très sympathique ! Ils n’ont donc pas volé leur réputation sur Tripadvisor.

12. Dhammayanzika
Particularité : stupa intégralement recouvert d’or
Le stupa de ce temple repose sur une structure composée de trois terrasses : nous faisons le tour en empruntant la terrasse inférieure. Notre guide nous laisse savoir que c’est la junte qui finance l’entretien de cet édifice, ce qui explique probablement que son stupa ne soit pas seulement composé de briques rouges.

13. Village de Minnathu
Une jeune femme qui se présente comme la cheftaine et tenant à bout de bras son bambin prénommé « Piu-piu » nous fait visiter son village. L’activité est toutefois très touristique car nous y croisons quatre autres groupes : ainsi il y a plusieurs ateliers d’artisanat où il est très apprecié que vous dépensiez quelques kyats.

14. Thisa-Wadi
Dernier arrêt pour admirer le coucher du soleil depuis cette petite pagode peu touristique. Installés au deuxième étage, nous admirons ce paysage à couper le souffle. Les troupeaux sont regroupés et rentrés dans leur enclos avant que la nuit ne tombe. Les couleurs du ciel changent au fur et à mesure que le soleil décline. Un incontournable malgré les quelques nuages à l’horizon !

Pour terminer cette fabuleuse journée, nous dînons au « Shwe Ou Food Garden ». Le temps change brusquement et une coupure de courant nous plonge dans le noir plusieurs minutes. Néanmoins, cela ne nous empêche pas de déguster une délicieuse soupe de lentilles et un curry aux aubergines. Avant la fin du repas, un adolescent birman quitte en courant la cuisine du restaurant tenant à bout de bras ce qui me semble être un bâton roulé en boule. Benjamin, lui, comprend vite qu’il s’agit d’un long et gros serpent. À son retour, nous lui demandons à quel endroit il l’a relâché… Ce n’est pas pour faire les curieux, seulement pour éviter de tomber nez à nez avec le reptile en rentrant à notre hôtel dans les ruelles sombres. L’application lampe-torche de nos téléphones mobiles ne nous aura jamais autant servie !

Jour 3 : mardi 3 mai 2016

Excursion au Mont Popa

8.5 km

A 8 heures, nous prenons la route avec Thin, notre chauffeur de la veille, toujours accompagnés de Maria et Francisco. Aujourd’hui : direction le Mont Popa à une cinquantaine de kilomètres de Bagan, pour 40 euros la demi-journée à quatre.

Le trajet dure quasiment deux heures car nous faisons un arrêt dans une échoppe de produits locaux fabriqués à base de palmiers. Les gâteaux réalisés à base de la sève sont sucrés mais excellents ; l’alcool de palme est lui assez fort mais étonnant.

Le Mont Popa se dresse devant nous à 1,518 mètres d’altitude. Nous y accédons par un escalier dont l’entrée est gardée par deux éléphants blancs. Aux pieds de l’entrée se situent 37 statues représentants les 37 esprits vivant sur le Mont Popa. L’ascension est assez rapide mais les échelles et escaliers sont tout de même assez pentus. Tout le long du chemin, nous rencontrons des singes en liberté. Habitués au public, ils n’hésitent pas à s’approcher de nous et essayent de nous chaparder quelques affaires qui dépasseraient de nos sacs à dos. Maria se fait d’ailleurs voler sa bouteille d’eau par un petit-singe qui la défend comme un véritable trésor. La vue depuis le haut de la colline est superbe et vaut le détour.

Après être redescendus, nous nous baladons aux environs et découvrons un marché de fleurs, fruits et légumes. Les fruits sont si énormes et colorés que nous avons envie de croquer dedans. Nous découvrons les chips de pommes de terre douces et au goût acidulé, qui constitueront notre encas de mi-journée.

De retour à Bagan, nous profitons d’une après-midi au bord de la piscine de l’hôtel avant de nous rendre dans le centre de New Bagan afin de réserver les tickets de bus pour notre prochaine étape : Kalaw. Les différentes compagnies ont des échoppes et proposent des services similaires pour 10,000 à 11,000 kyats par personne. Etrangement, le tarif est le même pour les trajets Bagan-Kalaw et Bagan-Lac Inle malgré que Kalaw soit situé bien en amont du Lac. Le vendeur se justifie en expliquant qu’il ne prend aucun voyageur entre Kalaw et le Lac Inle.

Pour diner, nous testons le « Black Rose » dont la salade de tomates est délicieuse !

Jour 4 : mercredi 4 mai 2016

Un repos bien mérité !

1.9 km

Une vraie journée de vacances qui commence par un petit-déjeuner délicieux. Nous passons la journée à parfaire notre bronzage au bord de la piscine en prenant enfin le temps d’écrire des cartes postales à notre famille. Celles-ci n’ont mis qu’une dizaine de jours à arriver en France.

En fin d’après-midi, nous sommes surpris par une pluie battante et un orage. Malgré cette averse qui ne dure que quelques minutes, la température ne chute pas et reste élevée. Je réalise un défi de ma to-do list : danser sous la pluie.

Pour diner, nous tentons le restaurant de notre hôtel : l’« Irrawady Fine Dining ». Leurs plats sont copieux mais les tarifs un peu élevés par rapport à ceux pratiqués pas les restaurants que nous avons déjà testés les jours précédents.

en un clin d’oeil…

Où dormir ?

MY BAGAN RESIDENCE BY AMATA

Classé #3/43 sur tripadvisor

57 € la nuit en chambre double avec salle de bain privative et petits-déjeuners inclus. Magnifique !

Commentaire Tripadvisor

Où manger ?

Dans New Bagan, le Ma Mae Naing propose d’excellents currys, le Shwe Ou Food Garden cuisine une excellente soupe de lentilles, enfin le Black Rose a une salade de tomates à tomber ! Dans Old Bagan, arrêtez vous au B.K.A. The Moon pour déguster leurs milkshakes.

Comment s'occuper ?

Pya Tha Da Temple
Sulamani Temple
Dhammanyangyi Temple
Kyaung Temple
Shwesandaw Pagoda
Dhammayanzika Pagode
Thisa-Wadi Temple
Mont Popa

Combien ça coûte ?

Bus Mandalay → Bagan : 9,000 MMK
Jeep Gare routière → Hôtel : 5,000 MMK
Bus Bagan → Kalaw : 10,000 MMK
Guide chauffeur Bagan : 51,000 MMK par jour
Guide chauffeur Mont Popa : 59,000 MMK par 1/2 jour

By | 2017-04-18T17:22:37+00:00 11 avril 2017|Myanmar|

Leave A Comment