Goa

et ses plages paradisiaques

Jour 1 : lundi 24 avril 2017

Voyage en train de Mumbai à Madgaon

2.8 km

La nuit a été courte car nous devons embarquer à bord du Mandovi Express reliant Mumbai à Madgaon. Ainsi, nous allons rejoindre la région de Goa que Benjamin rêve de visiter depuis son enfance.

Le départ du train est prévu à 7h10. Néanmoins, nous décidons de prendre un peu d’avance pour rejoindre la gare Chhatrapati Shivaji Terminus. En effet, nous devons nous familiariser avec ce moyen de transport très populaire en Inde. Ce qui nous surprend : trouver des rues peu fréquentées à cette heure matinale. Nous pensions que la circulation ne faiblissait jamais à Mumbai !

La gare, bien au contraire, est bondée. Notre train est déjà là et nous n’avons plus qu’à trouver notre nom sur les listes des passagers affichées en bout de quai. Nous ne les trouvons évidemment pas et décidons de rechercher le wagon de la classe AC 1 : classe que nous avons réservée en amont.

Il existe 8 classes de train en Inde et avons choisi la première pour notre première expérience en train. La cabine B comporte quatre couchettes et l’air conditionné que nous partageons avec un couple indien. Nous passons une grande partie du voyage à dormir mais sommes tout de même très heureux d’arriver à destination avec 1h30 de retard sur l’horaire prévu. Si les cabines sont confortables, elles n’offrent que deux fenêtres avec vitres teintées sur l’extérieur : nous ressentons vite un sentiment de confinement.

A Madgaon, l’atmosphère est totalement différente. Nous sentons que nous sommes dans une ville de province et apprécions déjà le coin bien que le soleil soit déjà couché. Glena, la responsable de notre guest house, vient nous chercher à la gare. Nous avons hâte de partir à la découverte des plages du sud de Goa.

Jour 2 : mardi 25 avril 2017

Farniente, coucher de soleil et dîner sur la plage

8.7 km

Nous commençons cette journée ensoleillée par un petit-déjeuner sur le balcon de notre chambre : notre séjour à Goa ne pouvait pas mieux commencer. Nous logeons à la guest house « C Pearl », située sur la commune de Majorda où des palmiers sont plantés de chaque côté des routes.

La plage de Majorda ne se situe qu’à une dizaine de minutes à pied et nous entendons déjà les rouleaux des vagues en fond sonore. Le paysage qui s’offre à nous est époustouflant : plage de sable fin, déserte, ciel bleu et palmiers.

Cette plage n’a rien à envier aux plages des Caraïbes à part peut-être une mer calme. En effet, la mer arabique est déchaînée si bien que les sauveteurs en mer, postés tous les cent mètres, ont sorti le drapeau rouge.

Nous marchons les pieds dans l’eau en profitant de ce paradis vers le Nord jusqu’à la plage d’Arossim et posons nos serviettes le temps d’une longue pause lecture.

En début de soirée, nous sommes aux premières loges, les pieds dans le sable, pour admirer le coucher du soleil. La plage est plus fréquentée à cette heure et les enfants et adolescents jouent dans l’eau. Cette fantastique journée se termine par un dîner à la bougie en bord de plage au Sam’s Goan Shack. Première bière du voyage : une Kingsfisher, vendue uniquement à Goa.

Jour 3 : mercredi 26 avril 2017

On prend les mêmes et on recommence !

9.8 km

Nous avons choisi de séjourner cinq jours dans la même guest house pour profiter de la plage et de la mer [avant un long moment]. La région de Goa est vaste : le nord est aux dires plus animé, idéal pour les fêtards, adeptes de yoga et de spiritualité ; le sud est quant à lui beaucoup plus calme et les touristes s’y rendent à la fois pour la beauté du lieu et s’y reposer. Notre choix s’est donc porté sur le sud car en cinq jours, nous n’avions pas l’envie de courir à travers tout l’état.

Le programme de cette seconde journée à Goa est similaire à celui de la veille. Cependant, nous décidons aujourd’hui de marcher en bord de plage en direction du Sud : jusqu’à la plage de Betalbatim. Les environs sont beaucoup plus fréquentés : quelques déchets et traces de pollution sont alors visibles. Néanmoins, le paysage reste splendide. Les photos parlent d’elles-mêmes…

Jour 4 : jeudi 27 avril 2017

Visite de notre deuxième site UNESCO : Old Goa

9.1 km

Nous consacrons une partie de cette journée à la visite de Old Goa : ancienne capitale de la région qui a laissé maintenant sa place à Panaji. Située à une trentaine de kilomètres de Majorda Beach, nous avons choisi le moyen de déplacement nous semblant le plus pratique, rapide mais néanmoins le plus onéreux : le taxi [1,500 roupies A/R].

Le bus et le train avaient des horaires trop incertains pour nous garantir suffisamment de temps sur le site classé patrimoine mondial de l’UNESCO : l’ensemble des églises et couvents y est inscrit depuis 1986. Il est nécessaire de noter la très forte influence portugaise qui s’échappe du lieu.

Notre visite commence par la Basilique du Bom Jesus de Velha Goa construite à la fin du 16ème siècle. Centre de pèlerinage important [le pic de fréquentation étant le 3 décembre, fête de Saint-François-Xavier] elle abrite le corps de ce dernier. Le rapport étroit entre ce saint et les habitants de Goa est très frappant et ils lui vouent une ferveur impressionnante.

Nous poursuivons ensuite vers la cathédrale Sainte Catherine dédiée à Sainte Catherine d’Alexandrie. Il s’agit de la plus imposante Eglise de Goa. Tout de blanc vêtue, son intérieur est sobre mais élégant : elle comporte notamment plusieurs chapelles et autels magnifiquement décorés.

Nous nous rendons ensuite à l’Eglise Saint François d’Assise dont le complexe couvent-église a été transformé aujourd’hui en musée. L’intérieur de l’Eglise est fabuleux et il s’agit certainement de celui qui nous a le plus ému. Des peintures ornent les murs tandis qu’une arche en bois décorée traverse l’église de part et d’autre.

Pour un peu, nous aurions bien loupé la chapelle Sainte Catherine située dans un recoin du site. Elle a été construite en 1510 sur l’emplacement d’entrée des portugais dans Goa le 25 novembre de la même année. Elle est dédiée également à Sainte Catherine d’Alexandrie, fêtée à cette même date. L’endroit est paisible et propice au recueillement.

Nous terminons enfin par la Tour Sainte Augustine. Cette dernière est excentrée des sites précédents et cela explique sûrement pourquoi les lieux sont déserts. Il ne reste à ce jour plus que la tour emblématique de l’Eglise et les ruines du couvent qui y étaient édifiés. Laissé à l’abandon en 1835, le site s’est peu à peu détérioré.

Old Goa vaut réellement le détour et nous ne regrettons pas notre visite. L’ensemble peut se faire sur une demi-journée. A cette époque de l’année, le site est très peu fréquenté : il n’en est apparemment pas de même en décembre, où une foule de pèlerins se presse pour les célébrations.

Nous dînons de nouveau sur la plage de Majorda au Mish Mar Shack : cuisine excellente, vue imprenable et service très chaleureux.

Jour 5 : vendredi 28 avril 2017

Plage, plage et toujours de la plage

10.8 km

Comment résister à l’appel de cette plage magnifique, de son sable fin et de ses palmiers ? Après un bon petit-déjeuner, nous y passons tout notre après-midi. Le vent ne souffle plus si fort et la mer est plus calme : nous en profitons pour y faire notre première baignade.

Nous ne nous lassons pas de terminer nos journées par un coucher de soleil et un dîner sur la plage…

en un clin d’oeil…

Où dormir ?

C PEARL

Classé #2/6 sur tripadvisor

18 € la nuit en chambre double avec salle de bain privative et petits-déjeuners inclus. Très agréable !

Commentaire Tripadvisor

Où manger ?

Situés sur la plage de Majorda, nous vous conseillons le Sam’s Goan Shack et le Mish-Mar Shack. Un dîner sur le sable : nourriture et service extraordinaire.

Comment s'occuper ?

Majorda Beach
Site Unesco de Old Goa :
Basilique du Bom Jesus
Cathédrale Sainte Catherine
Eglise Saint François d’Assise
Chapelle Sainte Catherine
Tour Sainte Augustine

Combien ça coûte ?

Train Mumbai → Madgaon : 2,620 INR
Taxi Madgaon → Majorda : 400 INR
Taxi Majorda → Old Goa A/R : 1,500 INR
Taxi Majorda → Aéroport : 700 INR
Eau 1L: 20 INR
Bière 50 cl : 110 INR
Dîner sur la plage : 700-850 INR

By | 2017-05-15T11:31:29+00:00 3 mai 2017|Inde|

Leave A Comment