Jaipur

la cité rose

Jour 1 : dimanche 7 mai 2017

Premier voyage en bus non-climatisé

5.5 km

C‘est avec un porridge à la banane que nous commençons cette journée qui doit nous permettre de relier Jodhpur à Jaipur en bus. Nous avons besoin de forces car nous allons faire ce trajet de 8 heures dans un bus non climatisé ! Pourquoi ce choix ? Tout simplement parce que ce bus était deux fois moins cher qu’une place dans un bus Volvo avec air-conditionné [435 roupies par personne contre 900] ! Et lorsque l’on voyage à long terme, il n’y a pas de petites économies !

Pour rejoindre l’arrêt de bus Kalpatru Cinema, nous prenons un rickshaw dont le conducteur n’est que peu satisfait du tarif de la course, sous prétexte que nous avons exigé le tarif local [60 roupies] et refusé le tarif « touriste » [150 roupies].

Le trajet en bus est long, bien que les sièges soient plutôt confortables. A chaque kilomètre effectué, nous avons l’impression de nous déshydrater un peu plus. Les fenêtres ouvertes nous permettent d’avoir de l’air, mais cela nous amène aussi la poussière extérieure du bord de route : notre voisin de devant a tout de même la présence d’esprit de fermer sa fenêtre à chaque fois qu’il vomit par-dessus bord.

Le bus fait de nombreux arrêts et est tellement bondé que l’on se croirait dans l’Orly Bus un jour de grève : quand on pense qu’il n’y a plus de place, il y en a encore ! Sans compter les marchands ambulants qui essayent de se frayer un chemin dans l’allée centrale afin de vendre bouteilles d’eau et divers mets.

Pour conclure sur cette formidable expérience : nous sommes contents de débarquer à Jaipur en début de soirée et d’arriver après seulement quelques minutes de marche à notre hôtel.

Ce dernier, le Pearl Palace, est situé dans un quartier résidentiel et calme de Jaipur. Il nous a fortement été recommandé par la communauté du Routard et sommes vraiment tombés sous le charme de cet endroit. Les chambres sont magnifiquement décorées dans un style indien et possèdent une salle de bain à l’européenne : un grand bonheur que nous redécouvrons !

Nous dînons au restaurant de l’hôtel, le fameux Peacock, qui se situe en rooftop. Nous comprenons à présent pourquoi celui-ci est classé troisième sur TripAdvisor : décoration et atmosphère romantique, nourriture délicieuse et mocktails à tomber !

Jour 2 : lundi 8 mai 2017

Visite à pied de Jaipur

15 km

Pour découvrir réellement une ville, son atmosphère, ses habitants et pas seulement ses monuments et hauts-lieux touristiques, nous sommes convaincus qu’il n’existe rien de mieux que de la parcourir à pied ! C’est donc d’un pas guilleret que nous partons en direction de la vieille-ville.

En chemin, nous faisons un arrêt au Lassi Wala et goûtons pour la première fois de notre séjour au Lassi : yaourt indien fabriqué à base de lait fermenté et servi dans un pot de terre. Cette boutique de rue est réputée être la meilleure adresse de Jaipur. Toute la concurrence a subtilement décidé de copier le nom mais il est aisé de faire la différence : il est inscrit « since 1944 » sur l’enseigne originale. Nous sommes surpris du goût si doux et sucré du Lassi : nous avons l’impression de boire du Yop, dont nous sommes des fans absolus ! Tout comme le célèbre yoghourt à boire, il est possible de trouver des Lassis parfumés à différentes saveurs.

Revigorés, nous entrons dans la vieille ville par la Ajmeri Gate [Porte d’Ajmeri]. Nous y rencontrons Ali, étudiant indien en naturopathie avec qui nous discutons de longues minutes : après divers conseils de santé à base d’huile de cumin noir, il en profite pour nous donner quelques conseils sur les visites à réaliser et les tarifs pratiqués notamment par les rickshaws. Il nous glisse également un conseil pour mieux appréhender la culture indienne : « en Europe, les gens aiment aller dans le sens du courant ! Mais ici en Inde, nous prenons plaisir à toujours remonter le courant ! ». Voilà qui est plus clair !

Nous continuons notre balade et arpentons les longues arcades qui bordent chaque côté de Tripolia Bazar, abritant de nombreuses échoppes. Nous y trouvons des épices aux parfums envoûtants, du matériel de bricolage à perte de vue qui ferait le bonheur des adeptes de Valérie Damido, des pantalons colorés ornés des dessins d’éléphants et toutes autres babioles.

Nous sommes orientés par un passant vers un escalier en colimaçon, situé dans une arrière-cour, qui nous permet d’accéder au toit de l’immeuble afin d’observer la ville. Nous apercevons au loin le City Palace et au premier plan le Iswari Minar Swag Sal, minaret construit en 1740. Pas de doute possible à Jaipur, nous comprenons tout de suite pourquoi son surnom est « la ville rose » : tous les bâtiments de la vieille ville sont roses ! Jaipur est une cité plutôt récente car fondée en 1727. Ses murs ont été peints en rose pour célébrer la visite du Prince Albert en 1876. Cette couleur est symbole de l’hospitalité et depuis 1877, une loi oblige toujours les propriétaires à peindre leur maison de cette teinte !

Nous continuons vers le Hawa Mahal, ou Palais des vents, dont la façade construite en 1799 est facilement reconnaissable. Derrière ses 152 vitres, les femmes de la cour royale pouvaient observer la rue sans être vues. La bâtisse est assez impressionnante mais dans nos idées, celle-ci nous semblait beaucoup plus imposante ! Il est possible de visiter l’intérieur pour 200 roupies ou bien de s’installer dans les cafés lui faisant face afin d’admirer la façade en hauteur.

Nous poursuivons vers le City Palace : à notre plus grande surprise, les rues environnantes sont très peu entretenues et les façades se détériorent rapidement. Nous ne visitons pas le musée Maharaja Sawai Man Singh II car la collection présentée ne suscite chez nous guère d’intérêt pour le prix demandé [400 roupies par personne].

Nous décidons toutefois de visiter le Jantar Mantar [200 roupies par personne] mais n’avons malheureusement pas été touchés par la grâce du lieu, bien que le site soit classé au patrimoine de l’UNESCO. Il s’agit de gigantesques instruments de mesure construits vers 1730, aussi bien astronomiques [permettant d’étudier le déplacement des étoiles], que solaires [afin de lire l’heure]. Même Benjamin, curieux de nature et plutôt cartésien, est resté pantois après nos 45 minutes de visite.

C’est donc avec un entrain modéré que nous rejoignons le parc Jai Niwas, où de nombreux singes se promènent en liberté. Benjamin a tenté de les prendre en photo malgré l’agressivité dont ils font preuve. Puis nous décidons de visiter le temple Govind Devji jouxtant le parc : une cérémonie Hindou y a lieu et l’atmosphère y est très particulière. Nous profitons également de la vue offerte sur l’arrière du City Palace.

Nous prenons le chemin du retour afin de rejoindre la gare routière et réserver notre billet de bus en direction d’Agra. Nous avons un avis mitigé sur la ville de Jaipur lorsque nous retrouvons notre hôtel : peut-être avions nous de trop grandes attentes avant d’y venir.

Jour 3 : mardi 9 mai 2017

Aux abords de Jaipur

8.6 km

Ce matin, nous partons en excursion afin de visiter les alentours de Jaipur. Au programme : Monkey temple, Jal Mahal et fort d’Amber.

Nous partons en rickshaw afin de réaliser ce parcours plus sereinement [400 roupies pour l’ensemble du trajet]. Il existe néanmoins des bus qui conduisent jusqu’au fort et qu’il est possible de prendre depuis le City Palace.

Nous négocions avec Babu, notre conducteur, un premier arrêt au Lassi Wala afin de prendre des forces. Puis, nous partons en direction du temple Galta Ji plus communément appelé Monkey Temple. Nous y arrivons par l’entrée avant qui nécessite une petite marche de presque un kilomètre avec un fort dénivelé. Néanmoins, la vue sur la ville qui s’offre à nous vaut largement l’effort fourni.

Le temple hindou est lui logé à flanc de montagne [entrée gratuite, 50 roupies pour l’appareil photo], construit autour d’une source naturelle qui remplit sept bassins. Les locaux et les singes, très présents sur les lieux, viennent s’y baigner et l’eau aurait le pouvoir de laver de ses péchés. En contrebas, nous découvrons plusieurs temples qu’il est possible de visiter. Attention, là encore, les hommes de foi exigent des donations plutôt onéreuses si vous souhaitez entrer dans ces temples !

Nous reprenons la route en direction du Fort d’Amber et nous arrêtons en chemin pour prendre en photo le Jal Mahal ou Water Palace construit en 1799 au milieu du lac Man Sagar. Celui-ci ne se visite pas, l’arrêt ne dure donc que quelques minutes : à voir peut-être au lever ou au coucher du soleil pour profiter d’une meilleure lumière. À la différence de nous, n’hésitez pas à parcourir quelques centaines de mètres afin de bénéficier d’un meilleur angle de vue.

Notre dernier arrêt se fait au Fort d’Amber ou Fort Amer. Situé à 11 kilomètres de la ville et construit sur une colline, il est sûrement l’attraction à ne pas manquer de Jaipur. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO sous l’ensemble « Forts de colline du Rajasthan », il a été construit dans sa forme actuelle au 16ème siècle en grès rouge et en marbre.

Pour le visiter, il faut atteindre une des quatre portes de la cour principale. L’intérieur peut être visité via l’achat d’un ticket d’entrée de 500 roupies par personne [appareil et caméra inclus]. Le tarif demandé est donc plutôt dispendieux, mais c’est le prix à payer pour accéder à l’un des plus beaux édifices du Rajasthan. Seul bémol : les gardes et personnels de sécurité qui n’hésitent pas à nous aborder afin de communiquer des informations [parfois dépourvues d’intérêt, pour être honnête] : ils insistent ensuite afin de recevoir un pourboire, ce qui a tendance a gâcher quelque peu l’expérience. Mis à part cela, l’architecture extérieure du fort reste très impressionnante et il s’agit bel et bien d’une étape obligatoire lors d’un passage à Jaipur.

Nous rentrons après cette belle journée, bien plus satisfaits de nos choix de visites que la veille ! Nous décidons de nous reposer avant le départ demain en direction d’Agra : il s’agira d’être en pleine forme afin de visiter le célébrissime Taj Mahal.

en un clin d’oeil…

Où dormir ?

HOTEL PEARL PALACE

Classé #7/381 sur tripadvisor

18 € la nuit en chambre double avec salle de bain privative. Une décoration magnifique !

Commentaire Tripadvisor

Où manger ?

Nous avons dîner au Peacock [situé sur le toit du Pearl Palace] : atmosphère romantique, cuisine délicieuse et mocktails originaux. Nous recommandons le Farmer’s burger et le Tornada Twist, à base de jus de cranberry et ginger ale. Pour gôuter au meilleur Lassi de la ville, rendez-vous au Lassi Wala !

Comment s'occuper ?

Iswari Minar Swag Sal
Hawa Mahal
City Palace
Jantar Mantar
Temple Govind Devji
Monkey temple
Jal Mahal
Fort d’Amber

Combien ça coûte ?

Bus Jodhpur → Jaipur : 435 INR
Entrée Jantar Mantar : 200 INR
Rickshaw A/R : 400 INR
Entrée Fort Amber : 500 INR
Eau 1L : 20 INR
Bus Jaipur → Agra : 250 INR

By | 2017-06-07T09:06:45+00:00 16 mai 2017|Inde|

One Comment

  1. Dominique 16 mai 2017 at 19 h 02 min - Reply

    Ah mais c’est fou ! Jaipur nous a fait les mêmes impressions 🙂 Jantar Mantar ne nous a pas du tout fait d’effet et le parc Avec les singes on avait peur de se faire arracher les yeux hahaha
    D’accord avec Amber fort ! C’est un incontournable ! Vous me donnez envie d’y retourner <3

Leave A Comment