Nong Khiaw

promenade aux abords de la Nam Ou

Jour 1 : mercredi 18 octobre 2017

De Luang Namtha à Nong Khiaw

6.7 km

Après un arrêt imprévu mais des plus appréciés à Luang Namtha, nous prenons un minivan en direction de notre prochaine étape : Nong Khiaw. La station de bus de cette dernière n’est pas située en centre-ville, il est donc nécessaire de prendre un tuk-tuk pour la rejoindre [20,000 LAK par personne]. Le plus simple est donc de confier la réservation des tickets de bus à son hôtel. En effet, ces derniers proposent tous des tickets combinés « tuk-tuk et bus » aux mêmes tarifs que si nous avions fait les démarches seuls.

Pour aller jusqu’à Nong Khiaw, il y a plusieurs possibilités : bus local [100,000 LAK], bus VIP ou minivan [130,000 LAK]. Toutefois, il est impossible de savoir à l’avance si ces options seront disponibles le jour du départ : les chauffeurs de bus appellent le matin même pour confirmer le trajet ou l’annuler.

Nous attendons donc avec impatience que le verdict tombe : le minivan partira bien ! Nous sommes soulagés car nous appréhendions ce trajet à cause des récits que nous avions pu lire concernant l’état de la route. Si le transport direct est annulé, il faut prendre un premier transport pour Pakmong, puis trouver un second véhicule pour rejoindre Nong Khiaw.

L’hôtel nous a annoncé un trajet de sept heures : c’était sans compter notre chauffeur qui fonce à toute berzingue sur une route sinueuse du premier au dernier kilomètre ! La route est finalement dans un bon état, les paysages superbes et nous mettons 5h30 pour atteindre la petite gare routière de Nong Khiaw. À notre arrivée, les chauffeurs de tuk-tuk et de bus sont en train de faire une partie de pétanque.

Nous traversons le village pour rejoindre notre guesthouse, située de l’autre côté du pont. Le village semble comme figé hors du temps et nous ne croisons que très peu de monde dans les rues. La paisibilité qui transpire de cette destination nous plaît instantanément.

Jour 2 : jeudi 19 octobre 2017

Vue d’en haut

11.1 km

Nous sommes en basse-saison touristique, les rues ne sont donc que peu fréquentées et les activités à réaliser ne nécessitent pas forcément de se lever aux aurores. Nous avons donc prévu, ici, de prendre notre temps.

Nous commençons donc par prendre un petit-déjeuner dans un restaurant du village, le « Mama Alex » : leurs milkshakes et smoothies sont un délice. Toutefois, le constat est frappant : les prix sont bien plus élevés au Laos que dans ses pays voisins.

Nous prenons la direction du point de vue appelé « Ban Sop Houn ». Il est annoncé une ascension d’1h30 : le chemin grimpe fortement et sans arrêt, ce qui est sa seule difficulté. En effet, le chemin est très bien balisé et entretenu. Aucun danger ici [sauf en cas de pluie] avec de bonnes chaussures aux pieds.

Nous me mettons que 50 minutes à atteindre le sommet. La vue à 360° surpasse toutes nos espérances !

Nous y restons presque une heure, seuls, à contempler les montagnes, le village de Nong Khiaw et la rivière Nam Ou qui serpente vers l’horizon.

La descente se fait rapidement en 45 minutes : une activité incontournable à réaliser à Nong Khiaw afin d’appréhender la topographie de la région.

Il y a une information qui nous a étonné en faisant nos recherches sur Nong Khiaw : le meilleur restaurant de la ville serait un restaurant indien ! Ce n’est pas que la nourriture indienne me manque spécialement, mais Benjamin avait adoré cette cuisine et surtout, nous sommes curieux de goûter cela. Contrairement à l’Inde, les plats ne sont quasiment pas épicés et c’est donc la première fois que je déguste un Dal : et oui, je n’en avais mangé aucun dans son pays d’origine !

Jour 3 : vendredi 20 octobre 2017

Excursion à Muang Ngoi

14.5 km

Nous avons hésité à partager notre séjour dans la région en deux, en dormant deux nuits à Nong Khiaw et deux nuits à Muang Ngoi. Cependant, nous n’avions réellement pas l’envie de refaire nos sacs pour passer de l’une à l’autre des deux destinations. C’est pourquoi, nous avons choisi l’alternative d’y réaliser une excursion à la journée.

Nous avions au préalable fait le tour des agences d’excursion et avions été surpris par les prix plus qu’élevés. Nous avons donc choisi l’offre la moins chère mais toutefois encore surévaluée [200,000 LAK par personne comprenant un bateau privatif pour quatre personnes + quatre heures à Muang Ngoi en indépendants + retour à Nong Khiaw en kayak avec sac étanche et une bouteille d’eau]. À notre grand regret, il était impossible de réaliser cette escapade seuls en prenant le bateau local car nous n’aurions pu revenir le jour même.

Nous partons donc à 9h00 en bateau sur la Nam Ou avec Margaux et Olivier, que nous rencontrons seulement. Benjamin commence la journée en nous faisant une petite blague dont il a le secret : il perd l’une de ses tongs dans la rivière, alors qu’il souhaite la nettoyer ! Heureusement, celle-ci flotte et nous réussissons à la retrouver.

Le trajet dure deux heures : la navigation est magnifique entre les pics karstiques qui ont encore la tête dans les nuages en ce début de matinée. Nous faisons un court arrêt dans un village où nous pouvons voir les constructions sur pilotis.

L’arrivée à Muang Ngoi est très photogénique et le village semble lui aussi vivre au ralenti. Muang Ngoi est un petit village du nord du Laos situé à seulement quelques kilomètres de Nong Khiaw, dont la particularité est de n’être accessible que par bateau. Deux bateaux publics partent de Nong Khiaw à 11h00 et 14h00 et un seul fait le trajet en sens inverse à 9h30.

Nous nous sommes ainsi aperçus que Muang Ngoi et Nong Khiaw étaient deux villages plus ou moins semblables avec de nombreux restaurants et guesthouses alignés sur la rue principale ; à la différence près que le premier ne possède encore que des routes en terre et n’a accès à l’électricité en continue que depuis 2013. Si nous avons apprécié les deux, notre préférence va à Nong Khiaw. Nous y prenons un petit-déjeuner sous forme de buffet [30,000 LAK par personne, le tout à volonté], avant d’entamer une randonnée en direction du village de Ban Na, situé à un peu plus de 5 kilomètres.

Il faut d’abord payer un droit d’entrée de 10,000 LAK pour pouvoir accéder à la route qui part dans sa direction. La première partie se fait sur la piste sableuse puis, nous bifurquons dans un petit chemin boueux. Nous traversons la rivière, les pieds dans l’eau, ne voulant jouer aux équilibristes sur le tronc qui relie les deux rives puis débouchons dans un paysage incroyable : des rizières à perte de vue au milieu des pics karstiques.

Nous y rencontrons de nombreux villageois, travaillant dans les champs et leur demandons la direction à suivre. En effet, il nous faut serpenter sur les monticules d’herbe à travers les cultures.

Finalement, nous atteignons le village de Ban Na, que nous ne pensions jamais réussir à rejoindre dans les trois heures [avant de retrouver le bateau] qui nous étaient imparties. Les villageois sont accueillants et ce sont les enfants qui sont, comme souvent, les plus curieux. Ils entraînent Benjamin dans leurs jeux.

Nous effectuons le chemin du retour par la piste et nous arrêtons quelques minutes à la grotte Tham Kang pour profiter d’un bain dans ses eaux froides.

Le retour nous réjouit d’avance car nous le faisons en kayak. Le conducteur de notre bateau nous redépose au premier village où nous nous étions arrêtés à l’aller, nous donne kayak, pagaies et gilets de sauvetage, avant de nous quitter. Nous sommes donc seuls sur les eaux calmes de la Nam Ou et cela nous permet d’observer les buffles d’eau blancs prendre un bain, les porcinets se promener sur la rive, les enfants jouer dans l’eau et les pêcheurs en équilibre sur leurs barques. Nous mettons une heure quarante-cinq pour parcourir les 8,5 kilomètres et rejoindre la rive de Nong Khiaw.

Nous terminons la soirée avec Margaux et Olivier autour d’alcool de riz. Une parfaite journée pour fêter nos six mois de voyage autour du monde !

Jour 4 : samedi 21 octobre 2017

Second point de vue

9.5 km

Ç a y est, c’est officiel : nous sommes plus près du retour que du départ de notre voyage ! Nous tombons toutefois d’accord sur le fait que les étapes qui nous attendent les six prochains mois, sont plus exquises les unes que les autres !

Nous retrouvons Margaux et Olivier au petit-déjeuner, puis partons ensemble affronter le second point de vue de Nong Khiaw appelé « Nang None » [15,000 LAK par personne]. Nous ne voulions pas spécialement réaliser son ascension jusqu’à ce que le monsieur de notre guesthouse nous le recommande vivement. Situé plus au nord, le chemin est moins long en termes de distance que le point de vue de Ban Sop Houn. Cependant, il est beaucoup plus abrupt : nous nous retrouvons pendant 50 minutes à grimper de rochers en rochers sans interlude. Sa difficulté est importante donc et nécessite une pratique physique régulière.

Arrivés au ¾ du parcours, nous avons le choix d’aller soit au point de vue numéro 1, situé en contrebas, soit au point de vue numéro 2, situé plus haut. Notre choix se porte sur le second et nous découvrons, depuis la cabane d’observation, un paysage tout à fait différent de celui observé au point de vue « Ban Sop Houn ». Ici, point de vue à 360°, mais une vue en plongée sur le village de Nong Khiaw : les deux valent donc le coup !

Après en avoir bien profité, nous redescendons et allons visiter le temple du village. Nous quittons Margaux et Olivier qui poursuivent leurs aventures vers une nouvelle destination. Quant à nous, nous hésitons à nous rendre au sauna aux herbes [25,000 LAK par personne pour une heure], l’une des activités phares de Nong Khiaw, mais décidons finalement de flâner en attendant l’heure du repas. Nous dînons dans notre cantine, le Mama Alex, en pensant à notre prochaine destination qui sera Luang Prabang.

en un clin d’oeil…

Où dormir ?

MEEXAI

Classé #1/10 sur tripadvisor

12 € la nuit en chambre double avec salle de bain privative. Propre malgré un manque de charme et de praticité évident !

Commentaire Tripadvisor

Où manger ?

Notre cantine pour le petit-déjeuner et le dîner a été le restaurant « Mama Alex ». Très bon service, super accueil, un verre d’alcool de riz offert et des plats délicieux : nous recommandons le Laap et le Green curry à 25,000 LAK chacun. En dessert, le gâteau au chocolat et le mango sticky rice à 20,000 LAK sont exquis.

Comment s'occuper ?

Muang Ngoi
Ban Na
Kayak
Point de vue Ban Sop Houn
Point de vue Nang None
Sauna aux herbes

Combien ça coûte ?

Bus Luang Namtha → Nong Khiaw : 130,000 LAK
Bus Nong Khiaw → Luang Prabang : 40,000 LAK
Bière : 10,000 LAK
Excursion Muang Ngoi : 200,000 LAK
Eau 1,5L : 5,000 LAK
Bateau public : 25,000 LAK
By | 2017-11-12T07:48:42+00:00 10 novembre 2017|Laos|

Leave A Comment