Pai

immersion en terre hippie

Après quinze jours passés en compagnie de Margaux et Thomas, nous reprenons la route en direction de destinations qui nous sont inconnues. Le rythme a été plutôt soutenu durant leur séjour et nous avons ainsi ralenti notre activité de blogging pour en profiter au maximum. Nous avons donc décidé de poser nos sacs trois jours dans la ville de Pai.

Pai, à quoi cela ressemble ?

Située dans la province de Mae Hong Son, Pai est une petite ville située au nord du pays, à seulement quelques kilomètres de la frontière birmane. Cette destination est de plus en plus populaire et sa réputation est d’accueillir une population de backpackers : certains allant même jusqu’à la comparer au quartier de Koh San Road de Bangkok.

En nous promenant dans les rues, nous remarquons vite que les hippies de tous âges sont en grande majorité. Certains marchent pieds nus tandis que d’autres se font poser des dreadlocks dans la rue. Toutefois, l’atmosphère est agréable : un mélange entre fête modérée et détente.

Que faire à Pai ?

Il n’y a pas une multitude d’activités à faire à Pai et toutes ne sont pas d’un intérêt majeur : elles valent le détour sans pour autant valoir exprès le déplacement. Tout est donc une question d’attente et de niveau d’exigence.

Il est largement possible d’occuper trois voire quatre jours à Pai, si tant est que les grasses matinées soient également au programme. Nous ne nous sommes donc pas ennuyés à Pai et avons plus qu’apprécié cette étape.

Pour se déplacer, la meilleure option est la location de scooter. Les prix varient entre 100 [agences proches de la gare routière] et 250 THB en fonction de la puissance de l’engin.

Il n’est pas inutile de rappeler les quelques règles élémentaires de sécurité, trop souvent oubliées par les voyageurs. Nous avons vu, en effet, beaucoup de jeunes gens blessés voire bien amochés suite à une chute. Leurs bandages n’étaient vraiment pas beaux à voir :
– le port du casque est obligatoire en Thaïlande et les loueurs en proposent gratuitement sous caution ;
– il est important de porter une tenue adéquate : le bikini, les débardeurs, les mini-shorts sont à proscrire ;
– il est recommandé de porter des chaussures fermées, les tongs et les pieds nus n’en sont pas !

Bambou Bridge

Ce site est de loin notre préféré de la région. La route pour y accéder a un fort dénivelé  mais offre des paysages sublimes. Le pont de bambou permet, lui, de traverser au-dessus des rizières et des petites cabanes sont construites tout le long, ce qui permet de s’arrêter et de profiter du panorama. Le pont est très bien entretenu mais certaines portions sont soutenues par une armature métallique. Il a été construit à l’origine pour faciliter le déplacement des moines.

Memorial Bridge

Ce pont a été construit par les japonais pendant la seconde guerre mondiale. Aujourd’hui, ce dernier n’est plus utilisé par les véhicules motorisés et nous avons pris plaisir à le traverser. Nous avons ainsi réalisé un nouveau défi : faire du side-car ! En effet, un exemplaire est stationné sur le pont pour réaliser des photos.

Pai Canyon

Il s’agit sûrement de l’attraction majeure de la région car il offre des paysages assez impressionnants. Il est possible de se promener le long des chemins sinueux, au bord des falaises. Attention toutefois, le site n’est en aucun cas sécurisé et balisé : nous recommandons donc le port de chaussures adéquates.

Land Split

Il s’agit, ici, d’observer une faille sismique survenue suite aux tremblements de terre de 2008, de 2009 puis de 2011. Nous avons pu ainsi voir de nos propres yeux ce phénomène géologique d’en haut avant de descendre dedans.

Marché local

C’est par le plus grand des hasards que nous avons découvert ce marché extérieur. Ici, il n’y a que des locaux qui vendent des produits bruts : viandes, poissons, fruits & légumes. Cela vaut le détour pour se promener entre les stands.

Wat Phra That Mae Yen

Ce temple est également nommé « le temple sur la colline ». Situé en hauteur de Pai, il est facilement accessible à pied depuis le centre-ville. Aucune difficulté hormis celle de monter une première série de marches pour rejoindre le temple.

Avec 300 marches de plus, nous avons atteint le Bouddha blanc qui surplombe la vallée et offre une vue superbe sur la ville. Ce lieu est un temple bouddhiste, une tenue décente est donc demandée.

Wat Luang

Ce temple, situé dans le centre-ville de Pai, est très peu visité. Cependant, son temple en bois et son stupa blanc mérite le détour. Les statues colorées des gardiens bordent l’entrée du temple qui n’était pas ouvert au public lors de notre séjour. Un Bouddha doré est également érigé à son entrée.

Cette liste n’est pas exhaustive. En effet, il existe de nombreuses cascades et des sources chaudes où se baigner. Il est également possible de réaliser des treks ou des activités sportives telles que le rafting ou le tubing. Enfin, une visite au Santichon Village [communauté chinoise du Yunan] peut être réalisée.

Comment aller à Pai ?

Pai est une destination qui se mérite. En effet, il n’existe pas de route directe entre Chiang Rai et Pai et nous sommes donc obligés de repasser par Chiang Mai. Nous partons par le bus de 9h15 avec la compagnie Green Bus, la seule à effectuer cette liaison. Nous montons à bord d’un véhicule de la catégorie la moins élevée pour 129 THB : le confort est tout à fait correct, avec en prime de l’air conditionné. Contrairement au trajet aller, notre chauffeur ne tente pas de battre un record de vitesse et nous arrivons dans le temps imparti, soit 3h30 plus tard à la gare de Chiang Mai.

Ici, nous sommes obligés de changer de bus, de compagnie mais aussi de terminal [l’arrivée à Chiang Mai se fait au terminal 3, tandis que le départ pour Pai se fait au terminal 2 : mais il y a seulement quelques mètres entre les deux].

Une seule compagnie propose également les trajets de Chiang Mai à Pai : son nom est Prempracha. Un minibus part une fois par heure de 6h30 à 17h30. Il n’y a que 150 kilomètres à parcourir mais le trajet dure trois heures. Il s’agit sûrement de la route la plus célèbre du royaume car elle enchaîne 762 virages. Si les minibus sont les véhicules les plus accidentés en Thaïlande, notre chauffeur a pris soin de rouler prudemment, nous évitant par la même occasion le mal des transports !

Où dormir à Pai ?

Nous avons préféré nous éloigner du centre-ville pour ainsi profiter du calme et de la beauté de la nature, qui est l’attrait majeur de la ville. Nous avons choisi un hébergement avec une terrasse où nous avons apprécié les petits-déjeuners et les apéros en extérieur. Nous n’avions qu’une dizaine de minutes à pied pour rejoindre les artères animées de la ville.

Où manger à Pai ?

Tous les soirs, le marché de nuit, avec ses stands ambulants de nourriture et de souvenirs, s’installe dans les deux rues principales qui deviennent alors piétonnières. L’ambiance est très agréable, loin du fourmillement des marchés de nuit de Chiang Mai et Chiang Rai : aucun bain de foule donc ici. Nous goûtons à tout un tas de spécialités délicieuses aux prix plus que dérisoires [brochettes de 5 à 15 THB ; pad thai 50 THB]. Pour le dessert, nous jetons finalement notre dévolu sur des fraises [30 THB la barquette], qui à notre grand étonnement se révèlent être délicieuses et sucrées.

en un clin d’oeil…

Où dormir ?

BAAN AOMSIN

Classé #30/183 sur tripadvisor

15 € la nuit en chambre double avec salle de bain privative et petits-déjeuners inclus. Au calme !

Commentaire Tripadvisor

Où manger ?

Le marché de nuit est le meilleur endroit pour dîner. Nous avons pu y déguster des brochettes, des banh bao, des pad thai, des bruschettas, du mango sticky rice et tant d’autres. Nous en avions en moyenne pour 150 THB pour deux.

Comment s'occuper ?

Bambou Bridge
Memorial Bridge
Pai Canyon
Land Split
Marché local
Wat Phra That Mae Yen
Wat Luang

Combien ça coûte ?

Bus Chiang Rai → Chiang Mai : 129 THB
Bus Chiang Mai → Pai : 150 THB
Location scooter : 100 THB
Essence 1L : 30 THB
Bière [7/11] : 55 THB
By | 2017-11-01T05:48:43+00:00 26 octobre 2017|Thaïlande|

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.