Jakarta

sentiment mitigé sur la capitale indonésienne

« Qu’allez-vous bien pouvoir faire à Jakarta durant trois jours ?! »

Voici la phrase récurrente que nous avons entendue tout au long de notre voyage en Indonésie, aussi bien des locaux que d’amis originaires de cette ville. Effectivement, ils avaient tous raison : malgré l’immensité de sa métropole, comptabilisant un peu plus de 30 millions d’habitants sur 664 km², Jakarta ne nécessite pas un temps de visite aussi long. Nous irions même jusqu’à dire qu’elle n’est pas une destination incontournable si le temps vous est compté.

Une capitale inadaptée au tourisme

Nous nous attendions à trouver une capitale grouillante à l’image de ses consœurs asiatiques Kuala Lumpur et Bangkok. Nous avions donc pris le parti de réserver un hôtel dans le centre de la mégalopole, aux abords du Monas : quelle n’a pas été notre surprise de trouver l’esplanade et ses alentours desertés, sans activité ni commerces, difficile d’accès et sans grand intérêt.

Contrairement aux destinations phares d’Indonésie que sont Bali et Yogyakarta, on sent que rien n’est réellement fait pour accueillir les touristes qui souhaitent venir flâner à Jakarta. Les bouchons sont permanents sur les principaux axes et se déplacer autrement qu’en moto-taxi devient vite une perte de temps. Pour ceux qui, comme nous, aiment découvrir une ville à pied afin de s’immerger dans la vie locale : passer votre chemin ! En effet, les trottoirs sont quasi-inexistants et quand il y en a, ils sont en travaux  : ils vous faut ainsi partager la chaussée avec divers véhicules qui ne souhaitent pas la partager avec vous. Les passages piétons sont si peu fréquents qu’il est difficile de les trouver. La maîtrise du code de la route est assez sommaire et les feux tricolores sont une simple décoration. En trois jours, nous avons failli nous faire renverser plusieurs fois et il nous est arrivé de devoir attendre d’interminables minutes afin de traverser une simple avenue.

Une capitale peu attractive

Si toutefois, vous deviez y passer un ou deux jours lors d’une escale, voici quelques visites et activités pour occuper votre temps :

1- Le Monas

« Monas » est l’abréviation de « Monument National ». Située sur la place Merdeka, cette tour, haute de 137 mètres et surmontée d’une flamme, est le symbole de la lutte pour l’Indépendance de l’Indonésie. L’entrée dans le parc est gratuite et il est possible de monter en haut de la tour pour 25,000 IDR.

2- La Mosquée Istiqlal

Il s’agit de la plus grande mosquée d’Asie du Sud-Est car elle peut accueillir jusqu’à 120,000 personnes en son sein. Il est possible de la visiter gratuitement en se présentant à l’entrée, signant le registre des visiteurs et portant une longue cape qui nous est prêtée. L’accès à la salle de prière n’est pas possible mais l’on peut y avoir une vue depuis les étages supérieurs. L’attraction majeure est son dôme de 45 mètres de diamètre.

3- La Cathédrale Sainte-Marie

Cet édifice religieux néo-gothique, construit, détruit puis rebâti, est situé juste en face de la mosquée Istiqlal. Sa façade est actuellement en rénovation et un mariage s’y déroulait lors de notre visite : nous n’avons donc pas pu y entrer.

4- Les centres commerciaux

Il existe pléthore de centres commerciaux géants à Jakarta. Nous avons beaucoup apprécié nous promener dans les étages du « Taman Anggrek » et du « Grand Mall Indonesia » qui abrite un cinéma, des aires de restauration immenses, des espaces de jeux et des magasins. Il y a aussi le « Senayan City / Plaza », « Gandaria City » et enfin le « Mall Puri Indah ».

5- La vieille ville et ses musées Wayan & Bank Indonesia

À cause de la météo, nous n’avons pas pu effectuer ce dernier point de la liste qui pourtant semblait réellement valoir le détour. Le premier musée [5,000 IDR] est consacré à l’art traditionnel du théâtre d’ombres et de marionnettes. Le second, quant à lui, présente l’Histoire du système bancaire indonésien [entrée gratuite]. C’eût été la parfaite activité touristique pour des financiers comme nous !

Une capitale ultra-sécurisée

Dès notre arrivée via la station de train Gambir, nous avons senti un changement d’atmosphère. Lorsque nous avons voulu rejoindre notre hôtel en coupant à travers le parc, les entrées de celui-ci étaient complètement fermées : deux sont ouvertes seulement au public et sont entourées de fils barbelés. Les attentats des dernières années expliquent très probablement cette situation impliquant une omniprésence policière dans les rues : de la même manière qu’à Paris ou Istanbul, cela rend le climat un peu plus pesant, d’autant plus pour les touristes.

Une capitale où manger

L’occupation favorite des habitants de Jakarta semble être la nourriture. Laissez-vous convaincre par les Gado-Gado, le Ketoprak, le Sate Ayam et autres Nasi Uduk et Soto Betawi. Vous y trouverez également énormément de fast-foods et d’enseignes plutôt commerciales que ce soit à chaque coin de rue ou dans les centres commerciaux : des étages entiers y sont consacrés. Nous avons eu des difficultés à trouver des petits établissements de rue, mais cela aurait sûrement été plus facile si nous avions été accompagnés par des locaux.

Une capitale à la croissance urbaine exponentielle

Pour conclure sur Jakarta, il faut reconnaître que ses allures de mégalopole congestionnée la desservent plus souvent qu’elles ne lui donnent une image positive. Cependant, il est intéressant de lever le nez et d’observer les immeubles qui la composent et poussent comme des champignons. La « skyline » qui s’étend à l’infini et couvre la grande majorité du panorama est absolument impressionnante. Les photographes urbains y « prennent leur pied », mais le revers de la médaille est à la fois d’affronter les pièges de la circulation, mais aussi la poussière omniprésente dans l’atmosphère. Mieux vaut donc s’armer de patience et d’un bon masque de protection respiratoire.

en un clin d’oeil…

Où dormir ?

IBIS TANAH ABANG

Classé #129/462 sur tripadvisor

19 € la nuit en chambre double avec salle de bain privative et petits-déjeuners inclus. Une bonne surprise !

Commentaire Tripadvisor

Où manger ?

Quelques plats à déguster à Jakarta : le Gado-Gado, le Ketoprak, le Sate Ayam et autres Nasi Uduk et Soto Betawi. En dessert, le Martabak est un incontournable pour les friands de beurre et de chocolat !

Comment s'occuper ?

Monas
Mosquée Istiqlal
Cathédrale Sainte-Marie
Centres commerciaux
Vieille ville
Musée Wayan
Musée Bank Indonesia

Combien ça coûte ?

Train Yogyakarta → Jakarta : 354,000 IDR
Grab centre → aéroport : 81,000 IDR
Péages centre → aéroport : 16,000 IDR
Avion Jakarta → Bangkok [Tigerair] : 955,000 IDR
Eau 1,5L : 4,500 IDR

By |2017-10-11T17:48:43+00:0010 octobre 2017|Indonésie|

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.