Mai Chau

un week-end à la campagne

Jour 1 : mardi 15 août 2017

De Hanoi à Mai Chau

2.5 km

Après deux nuits passées à Hanoï, nous prenons la direction de Mai Chau. Deux solutions s’offrent à nous :
→ Prendre un bus touristique pour 200,000 VND au minimum
→ Prendre un bus local pour 70,000 VND.

Nous optons pour la deuxième solution qui nécessite de nous rendre à la gare routière de My Dinh, située à 7 kilomètres du centre-ville. Nous prenons le bus 34 qui la rejoint en une heure [arrêts disponibles sur maps.me]. Nous avons entendu beaucoup de négatif sur la gare de My Dinh , « c’est dangereux, sale, mal organisé » : il n’en est rien. Toutefois, ni plus, ni moins qu’ailleurs.

Nous réservons deux places pour le prochain minibus et mettons 3h30 à rejoindre Mai Chau pour seulement 137 kilomètres. Nous avons réservé un charmant bungalow en bambou au Eco Homestay. Le confort est spartiate, mais la terrasse couverte privative, où nous pouvons boire une bière, est très agréable. Nous partageons toutefois l’espace avec grillons, moustiques et araignées.

Jour 2 : mercredi 16 août 2017

À travers les gouttes

1.2 km

La nuit sous la moustiquaire est très agréable mais l’insonorisation du bambou ne nous permet pas de dormir très tard : entre travaux, voix et karaoké, le réveil ne se fait pas en douceur.

Les prévisions météorologiques pour les deux prochains jours sont mauvaises avec 98% de risque de pluie et une alerte de tempête. Nous avons tout de même fait le choix de venir à Mai Chau car les prévisions étaient identiques sur Hanoï. Le taux d’humidité est impressionnant et nous devons jongler avec les gouttes pour partir découvrir les environs.

Nous faisons plusieurs fois demi-tour, sortons les K-ways, attendons sous un arbre qu’une accalmie se présente : malgré tout, nous sommes charmés par Mai Chau. La balade en vélo n’est pas très longue car la boucle ne fait que quatre kilomètres. Nous pédalons à travers les rizières où nous observons les femmes au travail, traversons les petits villages aux maisons sur pilotis et admirons les nuages comme accrochés aux sommets des montagnes.

Une journée et demie suffit largement à visiter Mai Chau. L’étape est toutefois très intéressante pour fuir les rues bondées et bruyantes de la capitale : nous avons le sentiment de partir en week-end à la campagne. Toutefois, nous nous attendions à ce que cette destination soit plus authentique. Ici aussi, le tourisme de masse a fini par s’y développer. Cela conduit à l’explosion de l’offre en hébergement et à des enfilades de boutiques proposant toutes les mêmes produits manufacturés.

Jour 3 : jeudi 17 août 2017

De Mai Chau à Hanoï

3.6 km

Après une nuit à écouter les bruits de la nature, nous enfourchons nos vélos pour une dernière petite promenade à travers les rizières. Nous ne nous lassons décidément pas du paysage qui doit être tout aussi magnifique sous le soleil.

En début d’après-midi, nous reprenons le bus local pour rejoindre Hanoï [dans ce sens, le prix est de 100,000 VND].

en un clin d’oeil…

Où dormir ?

ECO HOMESTAY

Classé #3/38 sur tripadvisor

12 € la nuit en chambre double avec salle de bain privative et petits-déjeuners inclus. Nature !

Commentaire Tripadvisor

Où manger ?

Nous avons partagé le dîner avec les autres résidents de notre homestay. La propriétaire nous a préparé différents plats de viande, poisson et légumes : un délice pour 100,000 VND par personne. Le prix des boissons était plus cher qu’ailleurs : bière 25,000 VND et eau 15,000 VND.

Comment s'occuper ?

Il n’y a pas beaucoup d’activités à réaliser à Mai Chau, la principale étant la balade à vélo dans les rizières et dans les villages pour appréhender la paisibilité du lieu. Pour les voyageurs à petit budget, nous vous conseillons une homestay avec prêt de vélos gratuit.

Combien ça coûte ?

Bus 34 My Dinh : 7,000 VND
Bus My Dinh → Mai Chau : 70,000 VND
Bus Mai Chau → My Dinh : 100,000 VND

By | 2017-09-01T17:41:59+00:00 30 août 2017|Vietnam|

Leave A Comment