Préparer son voyage en Inde

Organiser seul un voyage en Inde n’est pas plus compliqué qu’ailleurs. Avec les deux maîtres-mots ORGANISATION et ANTICIPATION, tout se passe sans encombre. Néanmoins, il est très important de bien s’informer en amont sur les destinations choisies et notamment sur les tarifs. Ainsi, vous aurez une idée des prix et éviterez au maximum les déconvenues notamment lors des négociations avec les conducteurs de rickshaws.

Nous allons dans cet article répondre aux différentes questions que nous avons dû gérer avant et pendant notre voyage. Si après cette lecture, il vous reste des questions non-élucidées, n’hésitez pas à nous en faire part en commentaire et nous essayerons de vous aider au mieux !

Comment faire un visa touristique pour l’Inde ?

Les conditions du e-visa ont changé au 1er avril 2017. Un visa touristique donne droit à un séjour de 60 jours et à deux entrées sur le territoire [dans la limite des 60 jours précédents]. Ces dernières se font par des points précis que vous trouverez détaillés sur le site du gouvernement indien.

Nous vous recommandons de passer par ce même site pour réaliser votre demande de e-visa dont le coût de 50 USD est deux fois moins important que si vous sous-traitez la demande. Néanmoins, vous devrez vous armer de patience pour la soumettre. Préparez bien les documents nécessaires en amont en respectant strictement les conditions de format énoncées. Nous insistons sur ce point car votre demande se verra refusée dans le cas contraire. La photo d’identité doit être en format carré et peut être obtenue soit chez un photographe, soit par retouche sur Photoshop.

Comment réserver un ticket de train en Inde ?

La procédure est assez complexe : il faut donc également s’armer de patience.

Dans un premier temps, il faut créer un compte sur le site IRCTC.

Lors de la création d’un compte sur IRCTC, il vous sera demandé de renseigner un numéro de téléphone indien pour que le site vous envoie un sms de confirmation. Si comme nous, vous n’avez pas de tel numéro, il vous faudra envoyer un e-mail avec votre nom d’utilisateur ainsi qu’un scan de la première page de votre passeport à l’adresse suivante [care@irctc.co.in] en demandant l’activation de votre compte. Sans réponse à cet e-mail sous plusieurs jours, n’hésitez pas à les interpeller sur twitter : ils sont très réactifs !

Attention, lorsque votre compte sera activé, vous ne pourrez pas réserver un ticket de train directement via ce site car il n’accepte que les paiements avec des cartes indiennes.

Dans un second temps, nous vous conseillons de passer par le site Cleartrip : intermédiaire qui ne prend qu’une très faible commission. Il vous faudra créer un compte sur ce site et le lier avec celui du site IRCTC.

Il est donc nécessaire de créer vos comptes bien en amont afin de ne pas être pénalisés lorsque vous souhaiterez réserver vos billets de train. Vous ne pouvez réserver que six trajets par mois avec le même compte.

Il existe 8 classes différentes en Inde, à vous de voir celle que vous voulez sélectionner : vous vous concentrerez sur les deux premières pour un confort optimal, ou miserez sur les classes inférieures… Aventure garantie ! Attention de vérifier correctement le statut de votre billet de train lors du paiement. Les lettres CNF indiquent que le billet est bien réservé. En effet, vous pouvez être mis sur liste d’attente sans jamais trop savoir quelle sera l’évolution de votre demande.

Comment prendre le train en Inde ?

Nous étions assez inquiets lors de notre première réservation de train car nous avions entendu et lu beaucoup de retours assez négatifs sur ce moyen de transport, notamment sur la difficulté à trouver son train. Or, nous avons découvert qu’il existe un système d’affichage des départs et arrivées très efficace. Il n’y a qu’à suivre les indications, exactement comme dans toutes les gares françaises.

Pour trouver sa place dans le train, les listes avec les noms des passagers sont affichées en début de quai et/ou sur les portes des wagons. De plus, sur chaque wagon est indiqué la classe correspondante.

Nous vous conseillons toutefois le jour du départ de vous rendre sur le site d’Indiarail afin de vérifier l’état de votre train dont la disposition est donnée sous forme de schéma. Sur votre billet réservé, il est inscrit le numéro de votre wagon. Il vous suffit de rapprocher ce numéro au schéma pour vous placer correctement sur le quai. Cela vous permettra également de connaître le retard éventuel.

Prenez avec vous une copie de votre billet de train pour preuve et le tour est joué. Toutefois, ne vous fiez que très peu aux horaires indicatifs de départ et d’arrivée : la légende dit vrai, les trains ne sont que très rarement à l’heure.

Comment prendre le bus en Inde ?

Il n’est pas aisé de réserver un bus sur internet en amont en Inde car il vous sera demandé un numéro de téléphone indien. Si comme nous vous ne souhaitez [pouvez] pas vous procurer de carte Sim locale, nous vous conseillons de faire les réservations directement sur place. Deux méthodes s’offrent à vous : effectuer la réservation via votre hôtel [moyennant commission], vous rendre aux guichets ou  dans une des nombreuses échoppes présentes près des gares routières. Il existe également plusieurs catégories de bus : bus local sans climatisation, bus climatisé ou bus Volvo qui reste la meilleure option mais la plus coûteuse [jusqu’à trois fois le prix de base].

Comment rejoindre le centre-ville de Mumbai depuis l’aéroport international ?

Il est très facile et plus économique de quitter l’aéroport international de Mumbai en bus et métro pour rejoindre le centre-ville. A la sortie de l’aéroport, suivez les panneaux « Bus/Taxi » qui vous emmèneront en sous-sol. Ne vous laissez pas décourager par les conducteurs de taxi et de rickshaws qui vous diront que le bus 308 ne passe que toutes les heures. L’arrêt est indiqué par un panneau rédigé en numération indienne et en chiffres arabes [ceux tels que nous les connaissons].

Il faut monter par l’arrière dans le bus et les tickets se prennent directement à l’intérieur [20 roupies]. Ce bus 308 vous emmène à la station Andheri, station la plus proche du terminal international.

Téléchargez un plan du métro pour vous repérer car celui-ci n’est pas affiché dans toutes les stations.

Est-ce facile de prendre le métro à Mumbai ?

Si vous avez déjà réussi à vous orienter dans le métro parisien, vous réussirez à prendre le métro à Mumbai. Les tickets de métro peuvent se prendre directement aux guichets de la station. Surtout, il est très facile de se repérer sur les différents quais grâce à des panneaux lumineux qui indiquent la destination et les arrêts aussi bien en alphabet hindi que latin.

Le métro ne s’arrête que quelques instants en gare et peut être bondé : il ne faut pas hésiter à jouer des coudes pour s’octroyer une place. Il existe un wagon séparé pour les femmes : celui-ci est indiqué par une pancarte située sur le quai.

Comment rejoindre le centre-ville de Delhi depuis l’aéroport ?

Selon le terminal d’arrivée, le trajet peut légèrement diverger. Deux stations sur la ligne orange desservent l’aéroport I.G.I. Airport ou Aero City et permettent de rejoindre en une vingtaine de minutes New Delhi Station. Il sera peut-être nécessaire de prendre un bus affrété par l’aéroport pour vous conduire jusqu’à la plus proche [30 roupies par personne pour le bus]. Depuis I.G.I Aiport, le ticket de métro coûte 60 roupies par personne et depuis Aero City, il coûte 50 roupies.

Est-ce facile de prendre le métro à Delhi ?

La première étape est d’acheter vos tickets de métro, qui sont en réalité des jetons. Ils sont disponibles soit à des bornes en libre-service, soit aux guichets : armez vous de patience et de dextérité pour faire [et garder votre place dans] la queue. Une fois obtenus, il suffit ensuite de passer les jetons sur la zone limineuse pour ouvrir les bornes puis de les déposer à la sortie. Pour entrer dans chaque station de métro, des contrôles de sécurité sont effectués : femmes d’un côté et hommes de l’autre.

Et l’eau dans tout ça ?

L’eau du robinet peut tout à fait être utilisée pour se doucher, laver ses vêtements et se rincer les dents. Concernant son absorption, Benjamin en a bu à plusieurs reprises dans les hôtels et restaurants sans problème tandis qu’une seule gorgée à suffit à me rendre malade. Il est très aisé de trouver des bouteilles d’eau, vendues 20 roupies le litre dans toutes les villes que nous avons visitées.

Attention cependant, il nous est arrivé une fois d’acheter une bouteille d’eau dans l’enceinte du Fort Rouge de Dehli et que celle-ci soit une bouteille reconditionnée. Je m’explique : le contenant était bien une bouteille d’eau minérale avec étiquette mais le contenu était de l’eau du robinet [on sent tout de suite la différence au goût]. De plus, lorsque nous avons ouvert cette même bouteille, il y avait un morceau de scotch coincé entre le goulot et le bouchon. Soyez donc vigilants.

By | 2017-06-11T12:12:10+00:00 3 juin 2017|Inde|

Leave A Comment