Senggigi

la surprise du chef

Jour 1 : mardi 5 septembre 2017

De Kuta Lombok à Senggigi

5.6 km

Après une quatrième nuit, entrecoupée d’une demi-heure d’appel à la prière [de 4h à 4h30], nous quittons de bon matin le sud de l’île de Lombok pour rejoindre son nord-ouest. Toutes les échoppes de Kuta Lombok proposent des « shuttle bus » pour se rendre d’un bout à l’autre de l’île. Il s’agit en réalité de minivan conduit par un chauffeur roulant à toute vitesse : avec une seule navette par jour, nous arrivons donc à Senggigi à 9h00 après 1h15 de route [75,000 IDR par personne].

Séjourner trois jours à Senggigi n’était pas du tout prévu : nous avons en réalité choisi cette destination en fonction des disponibilités d’hôtels restantes à deux jours de notre séjour. En effet, nous avions prévu de réaliser le trek du si célèbre volcan Mont Rinjani en trois jours / deux nuits. Toutefois, après avoir vu la foule à Kuta Lombok, nous y avons réfléchi à deux fois. Cette ascension étant ce que l’on appelle « une autoroute », nous avions peur de nous retrouver en file indienne avec des touristes peu expérimentés à la pratique du trekking. Ce qui nous a également refroidi, ce sont les retours mitigés concernant la pollution très importante du site [déchets, mais également matière fécale et odeur d’urine causées par les nombreux campements]. Nous n’aimons pas réaliser des activités sans être totalement convaincus du bénéfice, c’est pourquoi nous avons pris la décision de ne pas y aller. Au vu de la météo couverte et pluvieuse des jours suivants, cela nous a conforté dans notre choix.

Senggigi est présentée comme LA station balnéaire de Lombok. De nombreux resorts entourent son littoral. Nous avons choisi de nous excentrer du centre-ville en logeant près de la plage de Mangsit. Notre établissement est une guesthouse de cinq bungalows perdue au milieu du village, tout près de l’école. Les enfants en uniforme nous gratifient de « hello » accueillants et joyeux. Les adultes sont tout aussi souriants et prennent le temps de discuter avec nous. Nous apprécions immédiatement l’atmosphère de ce lieu.

Nous passons le reste de la journée entre la piscine et la terrasse de notre bungalow avant de rejoindre la plage pour le coucher du soleil. Le ciel est couvert mais la luminosité orange n’en est pas moins impressionnante.

Le centre-ville de Senggigi est difficilement accessible à pied depuis Mangsit : la route est fréquentée et plutôt dangeureuse pour des piétons. Il n’y a que peu de choix pour dîner à Mangsit : quelques très beaux restaurants de resorts proposent des dîners gastronomiques onéreux et il y a seulement trois warungs, dont deux sur la plage. Le marché étant captif, les prix ne sont pas compétitifs pour des petits budgets et le rapport qualité-prix est assez discutable. Toutefois, le cadre est extraordinaire : les pieds dans le sable, face à la mer.

Jour 2 : mercredi 6 septembre 2017

Un air de vacances

7.8 km

Après un petit déjeuner sur notre terrasse, nous louons un scooter [50,000 IDR + 8,000 IDR d’essence] : nous ne passons pas inaperçus avec nos superbes casques de couleur jaune. Le paysage est tout à fait sublime le long de la route surplombant la plage et les plantations de palmiers. Après un tour dans le centre-ville de Senggigi pour réserver notre trajet vers les îles Gilis, nous faisons un tour sur le marché d’artisanat local, puis nous prenons la direction du nord.

Au détour des virages, nous apercevons tantôt un littoral encore vierge de toute construction, tantôt un littoral ravagé par les projets hôteliers de grande envergure. Les points de vue sur la côte sont nombreux mais le plus impressionnant est sûrement Malimbu Hill, qui permet d’avoir une vue sur les trois Gili : Meno, Air et Trawagan. Jamais nous n’aurions pensé être aussi proches de ces trois îles, dont nous distinguons parfaitement les rivages.

Nous nous arrêtons pour le reste de la journée sur la charmante et peu fréquentée plage de Pandanan. Nous y observons les adolescents faire des prouesses avec leurs planches de surf. Cela a l’air si facile vu du sable mais nous nous rendons vite compte que cela ne l’est pas suite à quelques-unes de leurs impressionnantes chutes.

La météo est très capricieuse et nous avons droit à quelques gouttes : qui l’eût cru qu’il pleuvrait dans cette région du monde ?! Nous retournons ainsi à notre petit coin de paradis et nous nous concoctons un apéro saucisson, notre petit plaisir grâce aux réserves rapportées par nos deux amis, Harti et Guillaume, que nous avions retrouvés à Bali. Nous terminons cette journée au bord de la mer en dégustant du poulet au curry.

Jour 3 : jeudi 7 septembre 2017

L’Amour dure plus de 3 ans

5.2 km

Le soleil est de la partie ce matin et rien de tel qu’un petit-déjeuner en terrasse pour commencer notre troisième et dernière journée à Senggigi.

Nous décidons de marcher le long de la plage de Mangsit, les pieds dans l’eau. Sa particularité est d’être faite de sable noir dont l’origine est volcanique. C’est la première fois que nous en découvrons une et notre première réflexion est de nous dire que le sable doit être sale et pollué. Cette impression est vite balayée lorsque nous nous émerveillons devant le sable qui scintille sous l’effet des rayons du soleil : comme si quelqu’un avait renversé une boîte de paillettes sur le sol.

La couleur noire du sable contraste avec le dégradé de bleu que nous offre le ciel et la mer. Les vagues sont intenses, ; quelques surfeurs s’y aventurent et des pêcheurs s’y enfoncent  jusqu’aux épaules avec leur canne. Leurs bateaux colorés en bois sont accostés sur le sable et semblent insubmersibles.

Après cette promenade, nous profitons de la piscine et du soleil. Un peu de romantisme dans cette journée : nous fêtons aujourd’hui nos trois ans d’Amour !

Dernière soirée sur l’île de Lombok, nous partons demain pour une autre île indonésienne : Gili Trawagan.

en un clin d’oeil…

Où dormir ?

TERAS LOMBOK BUNGALOW

Classé #6/49 sur tripadvisor

40 € la nuit en chambre double avec salle de bain privative et petits-déjeuners inclus. Une merveille !

Commentaire Tripadvisor

Où manger ?

Nous avons testé les deux warungs de la plage de Mangsit : Warung Paradiso et Warung Nuf’said. Le premier est très fréquenté et plus cher. Le second est agréable mais vous êtes sollicités constamment par le personnel pour acheter des souvenirs. Comptez entre 40,000 et 50,000 IDR une Bière Large et 35,000 à 60,000 IDR un plat simple.

Comment s'occuper ?

Malimbu Hill
Mansgit Beach
Pandanan Beach
Marché d’artisanat local
Cours de surf
Profiter de la vie

Combien ça coûte ?

Kuta Lombok → Senggigi : 75,000 IDR
Senggigi → Gili Trawagan : 60,000 IDR
Location scooter : 50,000 IDR
Essence 1L : 8,000 IDR
Eau 1,5L : 5,000 IDR

By | 2017-10-01T17:55:15+00:00 19 septembre 2017|Indonésie|

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.