Son Trach

au cœur du parc national de Phong Nha-Ke Bang

Jour 1 : mercredi 2 août 2017

De Hué à Phong Nha

3.3 km

Pour quitter Hué en direction de Phong Nha, nous avons fait le tour des agences afin de trouver un moyen de transport : toutes nous ont affirmé que seuls des bus partaient à 17h00 pour arriver à 21h00. L’autre option possible était de partir en excursion dans la DMZ et, au moment de rentrer sur Hué en fin de journée, demander à être déposés à Dong Ha, puis prendre un second bus pour Phong Nha.

Aucune de ces deux options ne nous convenaient. Au détour d’une petite rue, nous avons finalement trouvé un hôtel proposant un bus dont l’heure de départ était fixée à 14h00 pour 150,000 VND. Une aubaine pour nous !

Le trajet en minibus nous secoue dans tous les sens, surtout que notre chauffeur ne prend que les axes secondaires : la dernière portion de route après Dong Hoi est toutefois sublime en termes de paysages. Le bus nous dépose dans la petite ville de Son Trach où nous avons réservé une guesthouse. Son Trach est située au pied du parc national Phong Nha-Ke Bang et c’est d’ici qu’il est le plus pratique de partir en excursion vers ses célèbres grottes.

Nous sentons tout de suite que cette ville est sortie de terre rapidement, uniquement pour accueillir les touristes. La ville s’étend, en effet, sur une route principale où restaurants et homestays se suivent et se ressemblent.

Nous choisissons sans grande conviction un restaurant pour dîner et sommes finalement conquis par le D-Arts Zone. Le lieu est charmant et leur Bun Cha avec saucisse est délicieux [80,000 VND l’Ultimate Bun Cha, 15,000 VND la bière].

Jour 2 : jeudi 3 août 2017

Visite de la grotte de Phong Nha

5.5 km

Le parc national de Phong Nha-Ke Bang est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il s’étend sur une zone calcaire datant de 400 millions d’années, ce qui en fait le plus ancien relief karstique d’Asie du Sud-Est. La réserve naturelle abrite environ 300 grottes dont seulement quelques-unes ont été explorées. C’est ainsi qu’a été découverte la plus grande du monde : Son Dong. Certains disent que cette dernière est si grande qu’elle pourrait accueillir un Boeing 747. Légende ou réalité, il faut débourser 3,000 USD par personne pour aller le vérifier. Cette visite entraînerait un léger dépassement de notre budget : nous nous focaliserons donc aujourd’hui sur la grotte de Phong Nha, uniquement accessible par voie fluviale.

Nous nous réveillons en entendant des bourrasques de vent s’engouffrer dans notre guesthouse. Nous pensons déjà à un plan B quant au programme de la journée lorsque le propriétaire nous incite à ne rien changer. Selon lui, « ce temps est parfait » car il y aura ainsi moins de touristes. À 11h00, nous sommes devant le guichet de l’embarcadère afin de trouver une place sur un bateau. Le prix pour une embarcation de 14 personnes est fixe : 360,000 VND. Un groupe déjà constitué nous aborde et nous décidons de partager le coût : nous sommes donc ravis.

La navigation dure une trentaine de minutes sur la rivière Song avant que nous apercevions l’entrée de la grotte [150,000 VND l’entrée par personne payable à l’embarcadère].

Nos conducteurs coupent le moteur et commencent à ramer. Il nous faut quelques secondes pour que nous yeux s’habituent à l’obscurité, la température a chuté et les bruits semblent comme étouffés. Nous naviguons doucement à travers la grotte, les yeux constamment en l’air. Les stalactites sont sublimes et les différentes strates de la roche sont bien distinctes. Nous sommes émerveillés devant une telle merveille de la nature.

Nous sommes ensuite débarqués sur le sol sableux de la grotte et finissons la promenade à pied. Benjamin exprime de façon on ne peut plus claire le sentiment que nous ressentons : « ce sont les plus belles cavités que j’ai vu de toute ma vie ». Bref, nous recommandons sans hésiter cette visite.

Nous reprenons enfin le bateau en sens inverse pour regagner l’embarcadère en observant les très [trop] nombreuses embarcations qui prennent le chemin de la grotte. Nous sommes partis à 11h00 et sommes rentrés deux heures plus tard : il semble que cela soit un horaire parfait pour visiter la grotte seuls ! Il est possible de combiner cette visite avec celle de la grotte de Tien Son.

Le vent est tombé et il fait alors très chaud. Nous attendons le milieu d’après-midi pour enfourcher nos vélos et partir nous promener à travers les villages et les rizières. Nous empruntons dans un premier temps la route principale menant à Dong Hoi, puis bifurquons pour suivre la direction de la Bong Lai Valley.

Nous longeons la rivière et sommes surpris d’apercevoir de nombreuses petites églises au bord de l’eau. Encore une fois, nous sommes seuls à travers ce paysage sublime. Nous rebroussons chemin avant d’arriver à notre destination car la route grimpe plus que ne peuvent supporter nos vélos de ville.

Jour 3 : vendredi 4 août 2017

Visite de la grotte du Paradis

11.6 km

Nous louons un scooter [100,000 VND + 16,000 VND le litre d’essence] pour partir à la découverte du parc national de Phong Nha. Il existe une boucle de 60 kilomètres à réaliser et c’est ce que nous avons prévu pour la journée [nous recommandons de commencer en prenant la direction du jardin botanique puis de suivre la route].

Après avoir passé l’entrée du parc national, nous nous retrouvons sur des petites routes désertes au milieu des pics karstiques. La végétation d’un vert éclatant y est tellement dense que nous n’aurions l’idée de nous y aventurer. Benjamin, qui n’aime pas les petites et grosses bêtes, se questionne sur le nombre d’espèces que la zone doit abriter et qu’il pourrait rencontrer.

En chemin, nous nous arrêtons pour visiter la grotte Thien Duong Cave, plus connue sous le nom de Paradise Cave. L’entrée du site est située à presque deux kilomètres de l’entrée de la grotte. Il faut donc soit marcher, soit emprunter une voiturette électrique [100,000 VND la voiture de quatre places aller-retour]. Toutefois, il faut savoir que l’accès à la grotte est situé à 200 mètres de dénivelé : les 500 derniers mètres sont à faire pour tous à pied et cela grimpe !

La différence de température est importante lorsque nous débutons la descente à l’intérieur de la cave. Nous y découvrons alors un panorama époustouflant : une merveille de la nature découverte seulement en 2005 et ouverte au public cinq années plus tard.

La grotte du Paradis est longue de 31 kilomètres, large de 150 mètres et peut atteindre une hauteur de 72 mètres. Elle détrône ainsi, pour sa longueur, la grotte de Phong Nha. Une chose est certaine : la grotte du Paradis porte bien son nom ! Nous arpentons le kilomètre visitable ne sachant pas où donner de la tête. Les stalactites et stalagmites sont impressionnantes et semblent encore en mouvement, façonnées par l’eau qui goutte.

Le sommet de la cavité nous fait penser à une immense voie lactée scintillante. Nous y passons presque deux heures, émerveillés : cette visite vaut réellement le coût malgré son prix important [250,000 VND par personne + 5,000 VND de parking]. Nous avions un peu peur de ne pas pouvoir profiter pleinement de notre visite à cause de la forte fréquentation touristique. Nous avons eu finalement beaucoup de chance car il n’y avait que très peu de monde. Toutefois, nous confirmons que les portables passent bien au fond de la grotte au vu du nombre de vietnamiens y prenant leurs appels. Nous aurions dû penser à prendre des boules quies afin de pouvoir nous couper du brouhaha incessant.

Depuis le début de la journée, nous avons un problème mécanique avec notre scooter : celui-ci ne démarre que lorsqu’il a envie et consomme une quantité anormale d’essence. Il nous faut donc rejoindre une station au plus vite.

C’est sans compter sur le fait qu’il ne veuille plus redémarrer alors que nous nous sommes arrêtés sur le bord de route pour prendre une photo. Après de nombreux efforts pour le pousser, le scooter repart finalement. Nous rentrons à l’hôtel, mettant plus rapidement que prévu un terme à notre superbe promenade.

Jour 4 : samedi 5 août 2017

De Phong Nha à Tam Coc

8.7 km

Nous n’avions prévu que deux journées pleines à Phong Nha, suffisantes pour visiter le parc national. Selon nos plans, nous devions prendre aujourd’hui un bus de jour pour nous rendre à Tam Coc, notre prochaine étape. Toutefois, arrivés sur place, nous n’avons trouvé que des bus de nuit : départ à 21h00 et arrivée prévue vers 4h00. Nous ne comprenons toujours pas les horaires de bus au Vietnam : à quoi cela sert d’arriver aussi tôt dans une ville ? Pourquoi ne pas mettre un bus de jour pour un trajet si court ? Bref, nous avons donc une journée supplémentaire à occuper.

Nous partons en scooter pour refaire la portion de route de la Paradise Cave à Son Trach, que nous avons fait que très rapidement hier, pressés par nos problèmes mécaniques. Nous sommes impressionnés d’y trouver de très nombreuses églises, éloignées parfois que de quelques mètres les unes des autres : les constructions sont récentes. Les cimetières sont également en grand nombre, nichés au cœur de la végétation. Leur architecture est assez atypique.

Sur le bord de la route, nous rencontrons un groupe de jeunes garçons qui hèlent Benjamin. Ils décident de l’initier à la fabrication de la canne à pêche locale tandis que d’autres préfèrent nager dans la rivière.

Nous retournons à l’entrée de Son Trach et traversons la ville pour prendre le Highway 20 : cette route est complètement déserte, seules les vaches y circulent, pourtant, il s’agit d’une quatre voies ! Arrivés au bout, nous bifurquons pour remonter en direction de l’Ho Chi Minh Highway East. Nous observons les nombreux jardins potagers s’étalant de chaque côté de la route.

J’ai le droit à mon premier cours de mobylette par Benjamin. En ligne droite, sans circulation et obstacles : je réussis ce défi ! Nous longeons ensuite la rivière en direction de la Bong Lai Valley que nous n’avions pas réussi à atteindre le premier jour en vélo. Nous sommes obligés de rebrousser encore chemin car la route est trop boueuse et accidentée.

Nous dînons pour la quatrième fois consécutive au D-Arts Zone en attendant le départ de notre bus prévu à 21h30 : direction Tam Coc [200,000 VND par personne].

en un clin d’oeil…

Où dormir ?

THAO NGUYEN HOTEL

Classé #1/1 sur tripadvisor

11 € la nuit en chambre double avec salle de bain privative et petits-déjeuners inclus. Propriétaire attentif !

Commentaire Tripadvisor

Où manger ?

Nous avons dîné nos quatre soirs au D-Arts Zone. Le lieu est charmant et la propriétaire très souriante. Leur spécialité est l’Ultimate Bun Cha avec saucisse : un délice et très copieux [80,000 VND l’Ultimate Bun Cha ; 15,000 VND la bière] !

Comment s'occuper ?

Grottes de Phong Nha & Tien Son
Promenade en vélo dans les villages et rizières
Bong Lai Valley
Paradise Cave
Boucle en scooter dans le parc national
Dark Cave
Jardin Botanique

Combien ça coûte ?

Bus Hué → Son Trach : 150,000 VND
Bus Son Trach → Tam Coc : 200,000 VND
Eau 1,5L : 10,000 VND
Bière : 15,000 VND
Location scooter : 100,000 VND
Essence 1L : 16,000 VND
Entrée Paradis Cave : 250,000 VND

By | 2017-08-24T17:09:26+00:00 20 août 2017|Vietnam|

Leave A Comment