Agra

à la découverte du Taj Mahal

Jour 1 : mercredi 10 mai 2017

Deuxième trajet en bus non-climatisé

13.5 km

Nous avons prévu de rejoindre Agra depuis Jaipur en bus. Nous avions fait la réservation l’avant-veille directement à la sortie de la gare routière où de nombreuses agences ont leur échoppe. Pour un tarif de 250 roupies par personne, nous voyageons en bus non-climatisé. Après notre précédent voyage dans ce type de bus [ndlr : de Jodhpur à Jaipur], nous nous étions dits : « plus jamais sans climatisation ». Néanmoins, les tarifs doublés pour une telle prestation ont eu raison de notre volonté !

Toutes les demi-heures, un bus de la compagnie Shri Jagdamba Travels prend la route. Nous avions réservé le bus de 9 heures mais comme nous avions un peu d’avance, ils nous ont fait monter dans celui de 8h30 sans problème.

Ce n’est pas le voyage le plus confortable que nous ayons fait jusqu’à présent. 238 kilomètres en six heures : la route des cent derniers kilomètres était en très mauvais état. Le paysage est extrêmement rural et nous sommes surpris en arrivant à destination de conserver cette atmosphère de « village ».

Nous rejoignons à pied notre hôtel sous les protestations des chauffeurs de rickshaws et sommes très étonnés de trouver des rues à peu près propres. Effectivement, plus nous approchons du secteur du Taj Mahal, moins les déchets jonchent le sol.

Nous nous rendons en fin d’après-midi à la billetterie de la porte ouest mais apprenons qu’il n’est pas possible de réserver notre ticket d’entrée au Taj Mahal la veille pour le lendemain. Nous avions pourtant obtenu cette astuce d’autres TravelBloggers venus visiter le site plus tôt cette année.

Nous décidons alors d’aller dîner et découvrons grâce à Tripadvisor le Joney’s Place : tout petit restaurant proposant de très bons plats indiens à des prix défiants toute concurrence ! Leurs spécialités : les jus de fruits frais et le Malai Kofta [boules de fromage Paneer frites et plongées dans une sauce tomate et oignon]. Tous les plats sont cuisinés à la minute et le chef peut adapter ses plats au niveau de tolérance des piments de chacun !

La soirée se termine par une impressionnante tempête : pluies diluviennes et orage entraînent plusieurs coupures de courant successives à l’hôtel.

Jour 2 : jeudi 11 mai 2017

Taj Mahal : à couper le souffle

12 km

Le réveil sonne à 5h15 car nous voulons profiter du lever de soleil pour visiter le Taj Mahal. Nous avons sélectionné notre hôtel uniquement en fonction de son emplacement et n’avons donc qu’une dizaine de minutes à parcourir à pied pour rejoindre l’entrée ouest.

En seulement cinq minutes, nous achetons notre ticket [1,000 roupies par personne], avançons dans la file d’attente inexistante et passons les contrôles de sécurité. Nous avons décidé de ne rien emporter [seulement l’appareil photo], afin de passer ces contrôles au plus vite. De plus, nous n’avons pas réussi à trouver ni sur place, ni sur internet de sources fiables et convergentes concernant les objets et sacs autorisés ou non dans l’enceinte. La GoPro n’était ainsi pas du voyage, au plus grand désarroi de Benjamin…

À 5h45, nous sommes face à cette merveille du monde et nous nous extasions. Le jeudi est réputé pour être la journée la plus calme et nous sommes en basse-saison : les lieux sont par conséquent très peu fréquentés et nous en profitons pour réaliser tous nos clichés. La luminosité du soleil qui se lève est magnifique sur l’édifice en marbre blanc !

Le Taj Mahal est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1983 et fait partie depuis 2007 de la liste des sept nouvelles merveilles du monde. Le mausolée a été érigé par l’empereur moghol Shah Jahan en mémoire de sa troisième épouse nommée Arjumand Bânu Begam et surnommée Mumtaz Mahal : « la merveille du palais » en persan. La construction débutera dès la mort de cette dernière en 1631, en hommage à l’amour parfait vécu aux côtés de sa favorite. La quasi perfection du site et sa grande qualité d’exécution symbolisent la pureté de leur amour à travers le temps.

Après un premier tour de l’édifice principal, nous décidons de monter sur le premier palier afin d’observer de plus près le gigantesque socle de marbre blanc où repose le dôme central. La roche y est taillée telle de la dentelle, et les écritures calligraphiques en marbre noir se mélangent aux motifs floraux composés de segments de pierres incrustés : le résultat de ce jeu de couleurs est proche du trompe-l’oeil.

Nous entrons enfin dans le mausolée dont les multiples galleries et leur symétrie parfaite donnent le tournis. Nous découvrons enfin au centre les deux cénotaphes [monument funéraire qui ne contient pas de corps] : le plus grand est celui de Mumtaz Mahal. À ses côtés, le plus petit est celui de l’empereur Shah Jahan, qui malgré ses multiples épouses aura décidé d’y reposer pour l’éternité. À noter que les corps ne se situent pas à cet endroit mais en terre dans la crypte, conformément aux préceptes de l’Islam.

À 6h30, ces instants paisibles sont définitivement abrogés par le flot de visiteurs. À 8 heures, les cars des agences de voyages débarquent et les visiteurs ne font plus preuve de patience, ni de respect les uns envers les autres.

Nous regardons tout cela avec distance puisque nous en sommes déjà à notre deuxième tour du site. Nous nous installons dans le parc afin de nous reposer et d’admirer le flot de visiteurs à l’entrée principale.

Le musée du Taj Mahal n’ouvre qu’à 9 heures mais la visite des trois petites salles s’avère très rapide. Situé le long de la muraille ouest, il n’y a que très peu de visiteurs : ceux-ci préférant sans doute le gigantisme de l’édifice à son histoire.

C’est conquis et après quatre heures de contemplation que nous quittons cet endroit émouvant. S’il n’y avait qu’un lieu à retenir de tout notre voyage en Inde, ce serait sans aucun doute celui-là !

Pour que cette journée soit encore plus mémorable, nous voulons également admirer le coucher du soleil sur le Taj Mahal ! Ne souhaitant pas racheter deux billets pour accéder de nouveau au site : il nous faut donc faire preuve d’ingéniosité.

La première solution qui s’offre à nous est de traverser la rivière Yamuna pour rejoindre le jardin Mehtab Bagh et avoir une vue sur la façade nord. Cette solution a néanmoins un coût en termes de transport car il faut y aller en rickshaw, puis payer le droit d’entrée des jardins [900 à 1,000 roupies tout inclus pour deux]. La seconde option est de chercher un point de vue plus proche : nous nous mettons à la recherche d’un rooftop proche de la porte sud où nous pourrons également prendre un verre !

Nous jetons notre dévolu sur le Saniya Palace et sa vue assez impressionnante : elle permet de voir l’environnement qui entoure la merveille du monde. Depuis les toits des maisons, les enfants jouent au cerf-volant, les singes se cherchent des tiques et les cérémonies religieuses se font écho dans la rue. Nous recommandons fortement cette solution qui reste la moins coûteuse et la plus agréable.

Jour 3 : vendredi 12 mai 2017

Une longue attente à la gare…

7.5 km

Nous ne sommes sortis qu’en fin de journée aujourd’hui. En effet, nous avons choisi de nous concentrer sur les préparatifs des prochaines étapes de notre voyage, mais aussi sur l’avancement de ce blog. Le Wi-Fi que nous avons à l’hôtel est le meilleur que nous ayons eu depuis ces trois semaines en Inde : il est alors possible de réaliser des recherches en moins de dix minutes alors que cela a pu prendre deux bonnes heures dans d’autres hôtels !

Chargés de nos sacs à dos, nous quittons l’hôtel vers 18h00 et traversons le parc Shahjahan afin de rejoindre le Fort d’Agra. Les enfants jouent au cricket, les paons fanfaronnent dans le gazon, les singes se balancent de branches en branches et un vieil homme en vélo vient même nous proposer des substances illicites.

Lorsque nous retrouvons les rues animées d’Agra, nous comptabilisons une trentaine de sollicitations de tuk-tuk, demandes de selfies et ventes en tout genre… sur un trajet de seulement 2,5 kilomètres ! Nous sommes confrontés à la réalité de la rue et ses bidonvilles, sa pauvreté, sa mendicité et ses montagnes de déchets : les contrastes sont forts entre la magnificence du Taj Mahal et cet environnement.

Nous ne visitons pas le fort d’Agra [500 roupies par personne] car celui-ci a de trop grandes similitudes avec celui de Delhi : ce n’est pas comme si nous n’avions pas visité de forts ces derniers 15 jours ! Nous avons d’ailleurs eu le même raisonnement pour le site de Fatehpur Sikri dont la contrainte d’accès [40 kilomètres de la ville] aura fini par nous décourager.

Ce soir, nous prenons le Marudhar Express en direction de Varanasi. Ce train est parti depuis 9 heures ce matin de la ville de Jodhpur et doit arriver en gare à 20h00 pour repartir 30 minutes plus tard : finalement il n’arrive qu’à 21h50. C’est simple : sur le panneau d’affichage des départs, tous les trains affichent la mention « retardé ». Nous sommes toutefois chanceux car pour certains, il s’agit de plus de deux heures d’attente. De toute façon : il n’y a qu’à attendre et prendre son mal en patience ! Nous avons eu la bonne idée de dîner en amont et n’avons qu’à nous coucher en montant dans le train.

Grande fierté de la journée : nous avons enfin réussi à comprendre comment il était possible de trouver son wagon sans avoir à renouveler la course effrénée sur le quai [cf. article Delhi]. Il suffit de se rendre sur ce site [http://indiarailinfo.com] et de vérifier l’état de son train dont la disposition est donnée sous forme de schéma. Sur le billet réservé, il est inscrit le numéro de son wagon : le tour est joué ! Demain matin, nous nous réveillerons en gare de Varanasi pour la dernière étape de notre voyage en Inde.

Bonus : comment bien préparer sa visite au Taj Mahal ?

→ 3 portes d’entrée : ouest, est et sud. Les deux premières sont ouvertes du lever au coucher du soleil, la dernière n’ouvre qu’à 8 heures. La billetterie de la porte ouest est située à côté de l’entrée, ce n’est pas le cas pour celle de la porte est. Avec le ticket de 1,000 roupies, il est donné une bouteille d’eau et des surchaussures à utiliser à l’intérieur du mausolée [et pas tout au long de la visite !]. Il est possible d’y rester autant de temps souhaité sur les horaires d’ouverture de la journée.

→ Fermeture le vendredi. Le jeudi est censé être le jour le moins fréquenté.

→ Impossible pour nous d’acheter le billet la veille.

→ Prévoir d’être en avance s’il y a une file d’attente à l’entrée. En basse-saison, nous n’avons pas eu à faire la queue, il n’en est sûrement pas de même en pleine saison.

→ Arriver le plus tôt possible pour avoir la possibilité de faire des photos avec le moins de monde dessus. À 6h30, les lieux sont déjà pris d’assaut !

→ Privilégier une visite au lever ou au coucher du soleil pour bénéficier des meilleures lumières. À 8 heures, le soleil est déjà trop haut et la lumière est aveuglante sur l’édifice blanc.

→ Faire vos photos tout de suite en arrivant et profiter du site après ! S’éloigner au plus vite de l’entrée principale pour photographier la façade est [la façade ouest était en rénovation au moment de notre visite], elle est beaucoup moins fréquentée.

→ Emporter le minimum d’effets personnels pour passer les contrôles de sécurité rapidement. Il faudra rebrousser chemin jusqu’au dépôt si les agents de sécurité ne valident pas le contenu de vos poches et sacs.

en un clin d’oeil…

Où dormir ?

RAY OF MAYA

Classé #6/193 sur tripadvisor

17€ la nuit en chambre double avec salle de bain privative. Excellente localisation et wifi ultra rapide !

Commentaire Tripadvisor

Où manger ?

Nous avons dîné deux fois au Joney’s Place et recommandons fortement ce restaurant. Prix moyen pour deux, boissons incluses : 350 INR. Le Jenith restaurant, situé près de la gare d’Agra Fort, propose également de très bons plats à des prix très peu élevés.

Comment s'occuper ?

Taj Mahal
Fort d’Agra
Fatehpur Sikri
Jardin Mehtab Bagh
Parc Shahjahan

Combien ça coûte ?

Bus Jaipur → Agra : 250 INR
Entrée Taj Mahal : 1,000 INR
Entrée Fort d’Agra : 500 INR
Eau 1L : 20 INR
Train Agra → Varanasi : 1,318 INR

By | 2017-06-07T09:05:50+00:00 19 mai 2017|Inde|

Leave A Comment