Hanoi

la turbulente capitale

Nous avons fait trois séjours différents à Hanoï durant notre périple au Vietnam. En effet, la capitale a été le point de départ pour notre séjour à Mai Chau et à Ha Giang. Lors de notre dernier passage, nous avons consacré trois jours à sa visite.

Jour 1 : vendredi 25 août 2017

Découverte de Hanoï

7.1 km

Fraîchement rentrés de notre boucle en moto au nord d’Ha Giang, nous sommes prêts à découvrir la ville de Hanoï. Changement de décor et d’ambiance : Hanoï est une ville bruyante et grouillante. Notre hôtel est situé au nord du centre-ville, aussi appelé vieille ville.

Nous partons nous promener aux alentours du Dong Xuan Market : les échoppes permanentes ont installé leurs marchandises sur le trottoir, les marchands ambulants ont inventé un système ingénieux pour présenter leurs produits sur des vélos et les clients essayent de se frayer un chemin à travers la foule.

Nous y trouvons de tout : des fruits et légumes que nous ne connaissons pas, des morceaux de viande présentés sur des billots en bois mais aussi des produits cuisinés qui ont l’air aussi bons les uns que les autres.

Notre promenade est écourtée par une pluie torrentielle : après trente minutes passées à l’abri d’un auvent, nous regagnons l’hôtel.

En début de soirée, la météo semble s’être améliorée et nous déambulons dans les rues très fréquentées. Notre problème à Hanoï : les prix pratiqués par les bars et restaurants ! Tout est surévalué par rapport aux autres régions du Vietnam. Un riz frit que nous avons payé 35,000 VND à Ha Giang est vendu 70,000 VND dans la capitale pour une quantité inférieure. Le pire reste toutefois le prix de la bière : nous n’avons rien trouvé en dessous de 25,000 VND pour une Hanoï Beer de 33cl.

Pour dîner, il y a une concentration très importante de restaurants aux alentours de « Bia Hoi Corner ». Nous nous faisons achaler, certaines hôtesses n’hésitant pas à nous attraper au bras pour nous montrer leur carte. Nous avions lu que le Bun Cha était la spécialité d’Hanoï : cependant, nous avons eu des difficultés à en trouver sur les cartes. Tous les restaurants proposent plutôt du barbecue.

Jour 2 : samedi 26 août 2017

Vieille ville

13.3 km

Le beau temps revenu, nous réalisons une boucle à pied dans le centre-ville. Nous commençons par nous rendre au pont de Long Biên, pont emblématique et le plus ancien de la ville. Long de 1,680 mètres, le train y est la vedette.

Nous longeons la voie ferrée jusqu’au croisement des rues Tran Phu et Phung Hung. La particularité de cette ligne de chemin de fer est unique. En effet, le train passe au cœur de la rue et il n’y a que quelques mètres entre les maisons et les rails. Le lieu est très impressionnant car les habitants vivent au rythme du passage du train.

Nous poursuivons vers la Cathédrale St Joseph. Édifice de style néo-gothique, il s’agit d’un bâtiment colonial construit par les français en 1886. Son intérieur ne se visite malheureusement pas et son état de conservation n’est pas le meilleur : les murs sont noircis par la pollution.

Nos pas nous conduisent vers un lieu important du centre-ville de Hanoï car il sert de repère pour mesurer les distances à travers le pays : il s’agit du lac Hoan Kiem. Se balader sur ses rives est très agréable surtout le week-end car les routes qui en font le tour sont rendues piétonnières. Une légende ancestrale entoure ce lac aussi appelée le « Lac de l’Épée ». En référence à cette histoire, le temple Ngoc Son est érigé au nord dont le pont rouge permet de le rejoindre. Nous l’observons depuis la rive tout en flânant.

Nous ne pouvions pas venir à Hanoï sans nous rendre devant le mythique Sofitel Métropole. Cet hôtel cinq étoiles fait partie des hôtels de Légende : le bâtiment colonial blanc construit en 1901 par deux français est tout à fait sublime avec ses volets verts. Il se trouve juste en arrière du non moins célèbre Opéra de Hanoï.

Nous nous perdons enfin dans les rues de la vieille ville, quartier emblématique de Hanoï aussi appelé quartier des « 36 rues et corporations ». Nous n’avons pas compté mais effectivement, il s’agit de rues thématiques : rue pour les bricoleurs, rue des tissus, rue de la papeterie, rue des bijoux, rue des bidouilles… tout y est !

Dans les rues de Hanoï, les traditions ancestrales se mêlent au monde contemporain. Ainsi, nous croisons énormément de locaux se déplaçant avec leur cage à oiseaux. Vrai loisir au Vietnam, la collection de cages est un moyen de montrer son statut social. Nous observons également une forme d’art plus récente, au travers du Street Art dont les oeuvres majeures attirent notre attention un peu partout dans la ville.

Si le Bun Cha est la spécialité de Hanoï, sa boisson phare est le « egg coffee » ! Nous nous arrêtons au Café Giang situé au 39 rue Nguyen Huu Huan [25,000 VND le café]. Nous avions lu que son premier propriétaire avait créé cette boisson après avoir été préparateur de café à l’Hôtel Métropole. Il faut traverser un long couloir lugubre et monter à l’étage avant de découvrir une petite terrasse adorable. Servi froid ou chaud, il s’agit de café servi avec une préparation onctueuse fabriquée avec du jaune d’œuf, du lait concentré et du sucre. Nous ne savions réellement pas à quoi nous attendre lorsque nous avons passé commande et étions un peu suspicieux. À la première gorgée, nous avons été conquis.

Pour terminer cette journée, nous participons au Water Puppet proposé par le théâtre Thang Long [100,000 VND la place]. Il s’agit d’un spectacle traditionnel de marionnettes animées dans un bassin d’eau. Les scènes sont accompagnées par des musiciens et des chanteuses. La représentation dure cinquante minutes durant lesquelles des légendes du pays sont mises en scène. L’ensemble est assez humoristique et vaut le coup d’œil bien que nous y ayons trouvé quelques longueurs.

Jour 3 : dimanche 27 août 2017

Temple de la Littérature & Place Ba Dinh

16.1 km

Nous prenons tout d’abord la direction du Temple de la Littérature [30,000 VND l’entrée], première université du Vietnam fondée en 1075 par le roi Ly Nhan Tong. Conçu pour vénérer Confusius, le temple est divisé en cinq cours. Nombreux sont les étudiants venus faire des offrandes pour demander succès et réussite dans leurs études ; c’est ici aussi que les photos de remise de diplômes sont prises ! Nous en avions entendu que du bien et avons été réellement déçu par ce lieu bruyant et trop fréquenté où de nombreuses boutiques proposent des gadgets plus inutiles les uns que les autres.

Après une rapide visite, nous marchons en direction de la place Ba Dinh : changement d’ambiance et de décor. Nous traversons le quartier des ambassades et des bâtiments du gouvernement. La gigantesque place, accessible uniquement par voie pédestre, est encerclée et surveillée par des soldats en uniforme blanc et rouge. Attention à ne pas marcher sur l’herbe et à ne pas pénétrer dans les espaces interdits au public sous peine de se faire rappeler à l’ordre. Il s’agit d’un lieu symbolique important : c’est sur cette place que Ho Chi Minh a proclamé la déclaration d’Indépendance du pays le 2 septembre 1945. C’est aussi ici qu’ont lieu les défilés et processions majeures.

La place abrite l’imposant Mausolée d’Ho Chi Minh, le musée éponyme, le Palais présidentiel et la pagode Môt Côt, appelée également la pagode au pilier unique. Les lieux sont réellement impressionnants à voir [accès gratuit à la place] car ils restent un lieu de recueillement et de pélerinage important pour les vietnamiens.

Nous poursuivons en rejoignant les rives du lac Ho Tay : au loin se dessinent les silhouettes des immeubles du nord de la ville. Les eaux ne sont que peu propres, d’ailleurs nous apercevons de gros poissons couchés sur le flanc dans un rayon de quelques mètres seulement… Le point de vue étant assez décevant, nous empruntons la rue Phan Dinh Phung dont les arbres alignés sur les trottoirs offrent une belle perspective.

Pour notre dernière soirée au Vietnam, avant de poursuivre vers Bali, nous faisons un tour sur le Night Market ayant lieu tous les dimanches avant de dîner au Bia 29. Benjamin décide de réaliser un défi de notre liste : manger du chien ! Nous en avons vu plusieurs fois lors de notre séjour sans jamais sauter le pas. À présent, c’est chose faite !

en un clin d’oeil…

Où dormir ?

GOLDEN DIAMOND HOTEL

Classé #87/624 sur tripadvisor

11 € la nuit en chambre double avec salle de bain privative et petits-déjeuners inclus. Pas cher pour Hanoï !

Commentaire Tripadvisor

Où manger ?

Bun Cha : 60,000 VND
Riz frit : 55,000 VND
Viande de chien : 100,000 VND
Astuce pour boire de la bière à un prix raisonnable : demandez de la bière pression comme les locaux ou de la Bia Hoi, vendue 5,000 VND.

Comment s'occuper ?

Dong Xuan Market
Pont de Long Biên
Rue du train
Cathédrale St Joseph
Lac Hoan Kiem
Vieille ville
Water Puppet
Place Ba Dinh
Temple de la Littérature

Combien ça coûte ?

Bus Hanoï → Mai Chau : 70,000 VND
Bus Hanoï → Ha Giang : 200,000 VND
Trajet Cat Ba → Hanoï : 300,000 VND
Eau 1,5L : 10,000 VND
Uber Hanoï → aéroport : 170,000 VND
By | 2017-09-09T07:26:13+00:00 3 septembre 2017|Vietnam|

Leave A Comment